echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 32

Webtvdescollines (vidéo) : L’IREF de Kédougou a produit plus de 1 million de plantes en 2019

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

Le village de Tambanoumouya a abrité la journée nationale de l’arbre édition 2020. En plus de magnifier les efforts déployés par la société minière PMC dans la réhabilitation de ce site jadis dévasté et abandonné, l’Inspection Régionale des Eaux et Forêts de Kédougou a mis en exergue ses efforts dans le reboisement, la conservation de la biodiversité.

Avec une superficie de 16 896 Km2, Kédougou est l’une des rares régions du Sénégal à posséder près de 95% de couvert végétal.

« Il y a encore de la foret dans la région de Kédougou. Vous avez vu tout est vert. Ce qui classe notre région comme l’un des derniers bastions forestiers du Sénégal. C’est la seule zone éco géographique où on peut encore trouver à l’état naturel la grande faune comme l’antilope Koba, le buffle. Ce sont des espèces chassées dans la zone d’intérêt cynégétique de la Falémé » a souligné le colonel Malang Kidiéra, Inspecteur régional des Eaux et Forêts de Kédougou

Au niveau régional, les autorités ont porté leur choix sur le village de Tambanoumouya pour la célébration de la journée nationale de l’arbre édition 2020.

Révélant l’arbre parrain choisi par le niveau national, pour les besoins de la célébration de cette 37ème   édition de la journée de l’arbre, les autorités ont livré des messages clés aux communautés en axant leurs interventions sur le thème central.

« Cette 37ème édition a pour thème : « le reboisement, une stratégie de lutte contre les pandémies » et l’arbre parrain de cette édition est le baobab (adansonia digitata). Je voudrai profiter de cette occasion pour lancer un appel pour une grande mobilisation en faveur du reboisement et de la protection de l’environnement surtout dans cette région où l’environnement et la biodiversité sont sans cesse agressés par plusieurs facteurs » a laissé entendre M Modou Mamoune Diop, adjoint au Gouverneur chargé de Développement.

Au niveau local, compte tenu de ses nombreuses vertus, c’est une autre espèce qui a été ciblée pour parrainer cette journée nationale de l’arbre. 

« Les autorités de notre région ont porté leur choix sur le pterocarpus erinaceus ou venne pour parrainer la 37ème édition de la journée nationale de l’arbre .Le venne fournit des biens et services variés aux populations entre autres pour la menuiserie, confection de meubles, l’ébénisterie, la pharmacopée notamment par la réduction de la fièvre et de la suppression de la toux » a précisé M Sadio Dembélé, le 1er vice-président du Conseil Départemental de Kédougou.

Le choix du village de Tambanoumouya dans la commune de Tomboronkoto n’est point fortuit.

« Tomboronkoto est une commune échantillon qui s’active intensément dans les actions de gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles avec l’accompagnement et l’appui remarquables de PMC » a révélé le colonel Kidiéra.

La journée de l’arbre doit toujours servir de tremplin pour mieux s’approprier des meilleurs comportements vis-à-vis de dame nature.

Dans la région de Kédougou, la société PMC reste un modèle d’entreprise minière soucieuse de la protection de l’environnement. De la phase d’exploration à nos jours, PMC reste une bonne élève toujours attachée à son principe d’aucune perte nette de biodiversité.

« Je reconnais la bonne collaboration entre PMC et les autorités de ce pays qui n’ont jamais cessé d’accompagner ce projet depuis le début. Cet exemple que nous avons ici à Tambanoumouya est un bel exemple qui magnifie la bonne collaboration entre les autorités, les communautés et PMC. La conservation de l’environnement est très importante pour les communautés. C’est très important pour l’humanité » a souligné M Andréas Okas, le Directeur des Opérations de PMC.

Cette 37ème édition de la journée de l’arbre a été une occasion pour magnifier les efforts considérables déployés par PMC pour préserver l’environnement.

« Il y avait ici de grands trous. C’est la société PMC qui a assuré le terrassement du site, les travaux de nivellement. C’est pourquoi aujourd’hui nous avons un site bien plané qui nous permet de faire des activités de reboisement. Entre autres réalisations, on peut citer dans la commune de Tomboronkoto la réhabilitation de la carrière de Tenkoto. Là aussi c’est vraiment un exemple de réhabilitation de sites. C’est une bonne innovation qu’il faut démultiplier » a reconnu le colonel Malang Kidiéra, l’Inspecteur Régional des Eaux et Forêts de Kédougou.

Les services techniques en charge de la mise en œuvre de la politique forestière de l’Etat du Sénégal n’ont pas croisé les bras durant la campagne précédente.

« Nous avons réalisé en rapport avec tous les acteurs plus d’un million de plants. Il s’agit précisément de 1 524 431 plants produits en 2019, une superficie de 1337,7 ha de plantation massive. Il est très encourageant de constater aujourd’hui dans le département de Kédougou  des belles réalisations notamment 300 ha de forêt mise en défens dans le village de Hamadi héry dans la commune de Bandafassi et d’autres formations forestières naturelles au niveau de toutes les communes de Kédougou » a ajouté le colonel Kidiéra.

La société PMC a réaffirmé son engagement et toute sa disponibilité à continuer ses activités de réhabilitation avec les communautés.

Pour rappel ce site de Tambanoumouya avait été dégradé et abandonné par une autre entreprise minière poursuivie par la justice sénégalaise pour exploitation illégale. Cette entreprise n’a aucun lien avec la société PMC. Néanmoins, PMC a débloqué d’importants moyens pour réhabiliter le site au profit des communautés et de toute l’humanité.

Les communautés de Tomboronkoto commencent à prendre conscience des efforts déployés par PMC pour la restauration définitive de ce site de Tambanoumouya.

« Nous nous engageons pour la pérennisation de ce site pour assurer l’atteinte des objectifs de Développement durable » a dit M Mamadou Dramé, le 1er adjoint au Maire de la commune de Tomboronkoto.

Les communautés ne manqueront pas de l’appui technique du service forestier de Kédougou pour relever tous les défis liés à la préservation de l’environnement.

Print Friendly, PDF & Email