echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 103

Webtvdescollines : Le conseil départemental débloque 1 750 000 FCFA pour des actions en faveur de l’environnement

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

En prélude de la célébration de la journée nationale de l’arbre, M Lessény Sy président du Conseil Départemental de Kédougou a procédé ce vendredi 7 août 2020 à la remise d’appuis à différentes organisations.

Ce n’est pas la première fois que M Lesseny Sy, président du le conseil départemental de Kédougou apporte son soutien à des organisations de jeunesse et à des services techniques œuvrant pour le développement du département de Kédougou. Ce présent soutien est motivé par l’organisation d’un évènement très important dans la vie du département.

«Dans le cadre de la célébration de la journée nationale de l’arbre qui est un évènement phare dans le calendrier du secteur environnemental. Le secteur de l’environnement est une compétence qui nous est transférée. Nous avons le devoir d’accompagner et de nous investir dans toutes les actions en direction de l’environnement. C’est dans ce cadre que nous avons décidé d’accompagner le secteur des eaux et forêts mais aussi certaines associations qui nous ont sollicité à travers un programme de reboisement » a précisé M Lessény Sy, Président du Conseil Départemental de Kédougou

Les structures bénéficiaires de ce soutien du conseil départemental de Kédougou n’ont pas été choisies au hasard. Il s’agit d’un choix motivé.

« Nous avons décidé d’appuyer, notre partenaire, le secteur des eaux et forêts pour une enveloppe de 1 million de FCFA, l’association pour la promotion et la protection de l’environnement 250 000 FCFA, l’ASC Dalaba, 250 000 FCFA et les femmes qui s’investissent beaucoup dans ce secteur-là bénéficient également d’une enveloppe de 250 000 FCFA » a indiqué M Sy

Une place de choix a été accordée à la remise symbolique des enveloppes. Et les bénéficiaires ont salué à sa juste valeur cette initiative du conseil départemental de Kédougou.

« Monsieur le président, nous apprécions votre geste très hautement. Ce n’est pas ici que nous avons commencé à collaborer avec des collectivités territoriales. Vous l’avez rappelé que vous aviez tout le temps fait ça. Je l’apprécie. Au nom de ma hiérarchie nous vous remercions et souhaitons que cette collaborations aille de l’avant et soit beaucoup plus rapprochée » a laissé entendre le capitaine Abdoulaye Camara, chef de secteur des Eaux et forêts de Kédougou.

Une occasion saisie par la présidente du conseil consultatif régional des femmes de Kédougou rappeler l’engagement des femmes dans la préservation de l’environnement à Kédougou.

« Si cette pépinière de Kédougou existe aujourd’hui en partie c’est grâce à la détermination des femmes. Nous y avions travaillé de façon volontaire 18 ans durant. Toutes les régions venaient s’approvisionner ici à Kédougou. J’invite les jeunes filles de s’engager dans le secteur de la protection de l’environnement. J’ai peur pour notre environnement. Les agents des eaux et forêts seuls ne peuvent pas faire le travail » a témoigné Mme Adja Aissatou Aya Ndiaye, conseillère économique sociale et environnementale, par ailleurs présidente du conseil consultatif régional des femmes de Kédougou

Pour réussir cette préservation de l’environnement dans le département de Kédougou, les acteurs doivent faire face à un certain nombre de défis.

« Kédougou est un cas particulier, reboiser c’est bien mais c’est surtout le rôle de restauration et de conservation qui nous est dévolu dans la région de Kédougou. La conservation, nous avons assez de potentiel, nous devons gérer rationnellement ce potentiel en luttant surtout contre les feux de brousse, en évitant les coupes abusives. Et c’est le travail des conseillers. Le conseil départemental couvre en quelque sorte les communes. Il ne peut rien être décidé là-bas sans la validation du conseil départemental. Dans les communes, il y a les conseillers qui sont dans les villages ce sont eux qui jouent ce rôle-là. Nous sommes des africains, il y a des relations qui nous lient. Nous en sommes conscients. On ne dénonce pas son voisin, son parent »

 

Pour cette compétence dévolue aux collectivités territoriales, le conseil départemental de Kédougou s’engage à mettre en œuvre des actions en vue de réduire tous les problèmes de préservation de l’environnement et des ressources naturelles dans le département de Kédougou.

 

 

Print Friendly, PDF & Email