echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 33

Virée à Santanco chez Abdoulaye Kéita, un jeune agriculteur engagé.

Pour Abdoulaye Keita, l’agriculture reste le seul moyen pour faire face à la crise qui secoue tous les autres secteurs de la vie.

C’est avec fierté qu’Abdoulaye Keita, fils de cultivateur nous parle de son amour pour le travail de la terre, une activité rentable.

Ici à Santanco, la production de maïs et d’arachides n’est plus un secret pour lui.

Abdoulaye Keita a une vision qui dépasse celle de son papa qui très tôt lui a appris les rudiments de ce métier exaltant.

Aujourd’hui, il est en train d’insuffler une dynamique nouvelle sur ces terres agricoles familiales.

 

Avec la raréfaction des soutiens extérieurs, savoir compter sur ses propres moyens et avoir l’esprit d’anticipation restent indispensables à tout agriculteur ambitieux.

Abdoulaye Keita et tant d’autres jeunes de Santanco sont déterminés à barrer la route à la faim.

Avec cet engagement de la jeunesse, Santanco est loin de frémir face à l’inflation due à la crise économique.

Print Friendly, PDF & Email