echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 42

Tomboronkoto : La société minière PMC injecte 20 millions de FCFA dans le secteur Education

La salle de délibérations du conseil municipal de Tomboronkoto a abrité ce mardi 24 novembre 2020 la cérémonie de remise de fournitures scolaires aux écoles et établissements scolaires de la commune de Tomboronkoto. Cette initiative du conseil municipal de Tomboronkoto appuyé par PMC a été saluée à sa juste valeur par les différents acteurs de l’Education.

Conformément à sa politique RSE, la société PMC a mis en place le Fonds d’Investissement Social et Environnemental (FISE) assujetti à plusieurs engagements.

« La société PMC s’est engagée à mettre chaque année à la disposition des collectivités locales, commune de Tomboronkoto et conseil départemental de Kédougou un montant minimal de 450 000 dollars chaque année en fonction des bénéfices engendrés par l’entreprise » a précisé M Sada Modou dit James Kaba, superviseur en communication à PMC.

Pour cette rentrée scolaire 2020-2021, PMC a encore mis la main à la poche pour mettre à la disposition des écoles et établissements scolaires de la commune de Tomboronkoto un important lot de fournitures scolaires. Le montant dépensé dépasse les 20 millions de FCFA.

« Nous sommes ici pour la remise officielle de ce lot de fournitures scolaires de plus de 20 millions de FCFA »n a confié M Ibrahima Cissokho, Inspecteur Chef du District Niokolo.

Ce montant représente un reliquat d’un peu plus de 5 millions du PAI de 2019 et d’un montant de 15 millions du PAI de 2020. Des intrants pour améliorer les performances scolaires dans la commune de Tomboronkoto.

« Nous allons inverser la tendance. Nous allons mutualiser, échanger. Nous ferons de sorte que les enseignements/apprentissages puissent se dérouler normalement selon les recommandations officielles » a promis M Lamine Traoré, CODEC de Mako.

Quelques doléances ont été soumises à l’appréciation des élus et de PMC. Il s’agit de la prise en charge des questions d’accueil et d’hébergement des collégiens à Tomboronkoto, et de l’octroi de bourses aux meilleurs élèves de la commune de Tomboronkoto.

PMC a réitéré son engagement à continuer à œuvrer pour le développement de l’Education dans la commune de Tomboronkoto.

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

Des actions considérables ont été posées dans le secteur de l’éducation. « On nous a fourni l’année dernière en livres scientifiques pour nos classes scientifiques. Nous sommes en phase de dépasser le ratio, un élève, un livre. C’est une fierté pour nous d’avoir un partenaire comme PMC qui n’accompagne pas seulement les écoles et établissements scolaires en termes de fournitures. PMC nous soutient à l’occasion de nos manifestions socio-culturelles » ont dit M Sory Cissé et M Ousmane Barry

La sécurité et le cadre de vie ont été améliorés dans plusieurs écoles et établissements scolaires. « Je suis très satisfait de PMC parce que quand je venais ici, ma priorité c’était la sécurité de l’établissement. PMC a assuré cela avec un mur qui a coûté environ 30 millions. Quand je venais ici, il y avait 9 abris provisoires au lycée. PMC a construit 2 blocs de 4 classes pour un coût de 30 millions. En deux ans, PMC a injecté plus de 60 millions de FCFA dans le lycée de Mako » a témoigné M Ousmane Barry, le proviseur du lycée de Mako.

« J’ai fait plus d’une décennie à Kédougou, jamais dans l’histoire de cette région, je n’ai jamais entendu une dotation de plus de 20 millions en fournitures scolaires » a souligné M Sada Modou Kaba dit James, superviseur en communication à PMC.

L’autorité en charge de l’Education a salué à sa juste valeur cette initiative de PMC. Hélas, malgré tous ces efforts de PMC, la commune de Tomboronkoto traine encore les pas. Tous les acteurs de l’Education sont interpelés à redoubler d’efforts.

« Nous devons redoubler d’efforts et continuer à travailler pour que nous soyons premiers dans le département de Kédougou, dans la région de Kédougou » a invité M Ibrahima Cissokho, Inspecteur Chef de District Niokolo.

Il semble être trop tôt pour désespérer. Les acteurs de l’Educations ont pris de nouveaux engagements. Les élus locaux seront à leurs côtés.

Print Friendly, PDF & Email