Témoignages : Le retour de la Paix en Casamance, une urgence

En marge de cette marche pacifique organisée par le comité consultatif régional des femmes de Kédougou solidaires pour le retour de la Paix en Casamance, les participants ont délivré des messages poignants pour entamer des négociations inclusives.

PIC_0183

Adja Aïssatou Aya Ndiaye, présidente du comité consultatif régional des femmes de Kédougou

« Si la paix revient pas en Casamance c’est comme s’il n’y avait pas de paix au Sénégal. C’est la paix seulement qui peut être moteur de développement. Les femmes sont les plus touchées par cette crise Casamançaise. Si l’époux tombe sur une mine, c’est la femme qui en souffrira. Si l’enfant marche sur une mine, qu’il meurt ou qu’il soit handicapé moteur, c’est encire la femme, la mère de famille qui en souffrira le plus. Si la femme tombe sur une mine dans les rizières, c’est l’humanité qui en souffrira. Nous demandons au bon Dieu d’exaucer nos prières pour le retour de la Paix en Casamance et au Président de la République Macky Sall d’initier l’ouverture de négociations inclusives afin de tourner définitivement cette page sombre de notre pays »

PIC_0175

Madame Ndèye Diop, secrétaire à la gouvernance de Kédougou

« Merci à toutes les femmes de Kédougou pour leur grande mobilisation que les femmes .A cela, elles désirent faire de la paix  une réalité en Casamance. Cette paix est nécessaire pour nous tous. Cette paix tant recherchée en Casamance est pour les femmes de Kédougou  voire pour toutes les femmes de toutes les régions  parce qu’aujourd’hui  on a besoin de cette paix en Casamance. Sans la paix on ne peut se développer. Mes sentiments sont satisfaisants, après cette marche on peut dire que l’objectif a été atteint  parce que toutes les femmes de Kédougou se sont mobilisées autour d’un seul idéal le retour définitif de la Paix en Casamance ».

 52 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.