Seydi Gassama, président d’ Amnesty International Sénégal

 « C’est inacceptable ce déploiement de militaires et de gendarmes dans la région de Kédougou »

« C’est inacceptDSC08294able ce déploiement de militaires et de gendarmes dans la région de Kédougou pour intiDSC08274mider les gens. Ce déploiement de forces n’a pas réussi à vaincre la rébellion en Casamance. Si on crée un mécontentent au Sénégal oriental  et qu’on ait une rébellion, le pays va se désagréger .Depuis 30 ans, il y a une rébellion en Casamance, on y a déployé des militaires dans tous les villages et on n’est pas parvenu à vaincre ce petit groupe de rebelles. Si on crée une nouvelle rébellion au Sénégal oriental, ce sera la désintégration du pays. Il faut que Macky Sall saisisse l’ampleur de la colère qui sévit actuellement dans la région de Kédougou après la fermeture des « diouras ».

Propos recueillis par Djibril Bâ (stagiaire)

 53 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.