Semaine régionale de la jeunesse

Des jeunes venus des contrées de la région célèbrent leur semaine dans la fraternité

C’est dans une ambiance féérique que des centaines de jeunes issus des contrées de la région ont tous convergé, mardi soir, vers la place Léopold Sédar Senghor pour prendre part à cette rencontre.  La commune de Kédougou a abrité l’ouverture officielle de la semaine régionale de la jeunesse de Kédougou, en présence des différentes autorités administratives et locales de la région. Placé sous le thème « jeunesse, promotion du civisme et de la citoyenneté » cette semaine a vu la participation de jeunes venus des départements de Kédougou, Salémata et Saraya.DSC08031

Significativement, l’idée de relancer les semaines décentralisées de la jeunesse procède de « la volonté des plus hautes autorités du pays d’offrir aux jeunes, mus par la volonté de contribuer à l’émergence de leur pays, un cadre d’expression de leurs talents, un lieu d’échanges et de partage des valeurs qui fondent la République» a argué le gouverneur de la région, Moustapha Dieng. Et au gouverneur de poursuivre «il s’agira au cours de cette semaine à travers diverses activités juvéniles de promouvoir la créativité de la jeunesse, de raffermir les liens entre jeunes et de développer leur sens civique et patriotique.» Tout au plus, leur offrir «un cadre de rencontre, d’échanges et de brassage en vue d’un renforcement de l’unité locale et nationale, du sentiment d’appartenance à une seule et indivisible nation sénégalaise» a-t-il renchéri. De son côté, le représentant du maire de Kédougou, Tama Bindia a salué les autorités du ministère de la jeunesse « inspiratrices de la redynamisation de la semaine de la jeunesse. C’est le cadre le plus approprié d’échanges et de convergence d’idées, de talents et de confraternité. Connaissance de toi-même, connaissance de l’autre et acceptation de différence » dira M. Bindia. Parlant du thème Tama Bindia a soutenu qu’«aujourd’hui, nous assistons à une grave DSC08043crise de civisme qui atteint toutes les couches de la populations.» il en veut pour preuve, le manque de conscience professionnelle, le gaspillage, l’appropriation des moyens de l’Etat, la destruction du patrimoine de l’Etat, de l’environnement, le non paiement des impôts et taxes, le non respect de la loi, la fraude fiscale, la contrebande pour ne citer que ces quelques constats. Le président du conseil régional des jeunes de Kédougou Ousmane Bâ a salué les « efforts » de l’Etat à l’endroit des jeunes, particulièrement à ceux de Kédougou, notamment avec les chefs de services « qui ne ménagent aucun effort pour mettre les jeunes dans les conditions les meilleures. C’est pour nous un maillage, une occasion de brassage pour nous jeunes. Nous espérons répondre aux attentes du thème pour une jeunesse meilleure qui aspire au développement de notre région» a-t-il soutenu. A cette occasion, différentes activités sont ainsi inscrites dans le programme de la semaine. Activités qui tournent essentiellement autour du civisme, du sport et de la culture.

Amadou Diop

 52 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.