Semaine régionale de la jeunesse édition 2014, Kédougou panse ses maux avec la culture

Réunis à Kédougou depuis  quatre jours, les jeunes se penchent sur les maux qui gangrènent la région. Danse, théâtre, chants et investissement humain occupent une place de choix dans les activités programmées.

La semaine régionale de la jeunesse bat son plein à Kédougou qui est depuis quelques jours la destination des jeunes de la région. Compte-tenu du contexte de Kédougou, cette année, les séances de Communication pour le Changement de Comportement, poésie, danses, chants et théâtre ont pris le dessus sur le reste des activités programmées.

DSC08076Suite la cérémonie officielle d’ouverture présidée par Moustapha Dieng gouverneur de région, les jeunes se sont retrouvés au CDEPS pour faire montre de leurs talents de poètes et d’artistes en théâtre.

Les prestations en poésie ont permis à Salémata de se classer premier devant Saraya. Kédougou est contenté de la troisième place. En théâtre Kédougou s’est retrouvé à la première place en devançant respectivement Salémata et Saraya classés deuxième et troisième.

L’orpaillage, le retour vers l’agriculture et l’incivisme au cœur des messages

Les différentes prestations se sont véritablement appesanties  sur des thématiques  centrales faisant allusion aux principaux maux qui frappent la jeunesse et qui placent la région de Kédougou en mauvaise posture.

Il s’agit de l’orpaillage traditionnel et son chapelet de problèmes, le délaissement de l’agriculture par les jeunes  et le non respect du bien public (en rappel aux malheureux événements du 23 Décembre 2008.

Les différents messages véhiculés ont permis aux jeunes d’interpeller leurs pairs sur la situation de la région de Kédougou et les comportements à adopter pour  la sortir du gouffre tout en étant en phase avec le thème «  Jeunesse et Promotion du Civisme ».

Pour cela, il s’agit  de lutter contre l’emprise de l’orpaillage traditionnel sur l’éducation des enfants et sur l’agriculture de respecter le bien commun en essayant de se détourner la jeunesse de toute chose qui la désoriente.

Adama Diaby 

 54 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.