Salémata : M El hadj Mamadou Sall nie les accusations du maire de Salémata

El hadj Mamadou Sall, député et par ailleurs président du conseil départemental de Salémata est monté au créneau pour rejeter en bloc toutes les accusations de M Kamissa Camara, maire de la commune de Salémata.

deputé salémata

« Je ne suis pas venu assister à sa finale, car lorsque j’organisai ma finale dans la commune de Salémata, en tant que maire, il n’a pas répondu à mon invitation. Il a préféré partir à Eganga avec M Pierre Nianga. Je n’assisterai pas à une finale où on me dit que le maire a prévu une enveloppe de 40 000 FCFA pour le vainqueur et 25 000 FCFA pour la deuxième place. Les joueurs n’ont reçu aucun soutien pour leur déjeuner. Ils étaient obligés de rendre ces frais  à leur propre compte C’est inadmissible au moment où on nous dit qu’il a dépensé 3 millions pour organiser le tournoi. Je n’assisterai pas à ces genres de rassemblement. C’est un bras de fer entre lui et les jeunes. Je n’ai rien à y voir » a souligné M El hadj Mamadou Sall, président du conseil départemental de Salémata

Le maire de Salémata fait de la gestion solitaire

« Le second  problème oppose le maire et ses conseillers municipaux. Il fait de la gestion nébuleuse et solitaire du budget de l’institution. Il a hérité d’une enveloppe de 52 millions de l’ancienne équipe et le budget 2015 a été voté et approuvé pour un montant de 48 millions de FCFA, jusqu’à l’heure où je vous parle, on ne sait pas comment ces fonds ont été utilisés. A chaque fois que les conseillers ont essayé de rencontrer le maire pour qu’il s’explique sur la gestion de ces fonds, en vue de laver le linge sale en famille, le maire s’extirpe en se faisant représenter par ses adjoints »a soutenu M Sall.

Il ne fait pas appliquer les décisions du conseil municipal

« Sur le lotissement, il a voulu autoriser des gens à construire et à habiter sur des terres déjà réservées à l’implantation des services de l’administration. Cela n’est pas possible. Le conseil municipal a délibéré pour des parcelles de dimensions 30 m sur 25, lui veut procéder au morcellement  de ces parcelles avec des dimensions de l’ordre de 15 m sur 10. S’il se camoufle derrière l’administration pour vouloir régler les problèmes de Salémata, il se trompe. Ce n’est pas l’administration qui va tordre la main aux conseillers. Les conseillers ont besoin de l’écouter. Il a laissé ses anciens amis pour aller chercher d’autres amis .Il m’accuse également de ne recruter que dans la commune de Salémata. Si je recrute des matrones, des gardiens, il devrait tout simplement se taire, se contenter de ça et le mettre dans son bilan comme nous sommes du même parti politique » a-t-il précisé.

Je combattrai ceux qui bloqueront l’avancée des activités de Macky

« Moi, je suis le représentant de la mouvance présidentielle à Salémata. Je ferai la guerre à tous ceux qui se dresseront contre la mise en œuvre des activités du président Macky Sall dans la zone. Le maire fait du travail solitaire, de la gestion solitaire. Pour qu’il devienne maire, j’ai décroché  6 conseillers pour qu’il puisse tirer profit de leurs expériences. Je suis pourtant là prêt à  l’épauler. S’il ne veut pas de mon aide, personne ne peut l’obliger. Si son conseil de fonctionne pas, il doit s’entendre avec ses conseillers » a averti M El hadj Mamadou Sall, président du conseil départemental de Salémata..

 100 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.