Réunion du PDS à Kédougou : La presse a été empêchée de faire correctement  son travail  

La presse locale a été limitée dans ses mouvements au cours de la couverture d’une réunion  tenue ce mardi 31 janvier 2017 à Kédougou entre des militants du PDS des départements de Salémata et Kédougou avec une délégation nationale du parti, conduite par M  Oumar Sarr, coordonnateur du PDS.

IMG_3117

Les responsables du PDS en rassemblement au théâtre de verdure de Kédougou ont renvoyé les correspondants régionaux de presse. Certains journalistes ont fait le pied de grue devant le portail d’entrée. Ceux qui sont parvenus à entrer dans le lieu de la rencontre ont été limités, orientés dans la prise vue. En fin de réunion M  Oumar Sarr, le coordonnateur du PDS a voulu confié quelques mots sur cette rencontre et sur la tournée dans la région.

 

« Le parti est présent et a mobilisé dans tous ses segments. Ce sont des moments exceptionnels. Le PDS est là, plus fort que jamais. Vous avez vu la mobilisation des militants.il y a deux mois, trois mois, le PDS n’avait pas pu convoquer une telle réunion dans cette salle là. Nous pensions que ce ne serait pas possible à Kédougou, on ne pensait pas mobiliser tout ce monde. A Saraya et Salémata, c’est le même niveau d’engagement que nous avons. A Saraya, tous les maires étaient là. Nous avons gagné plusieurs communes dans la région.Il y a eu certains qui sont partis. Ceux qui sont partis nous ont renforcés en réalité. Nous avons un parti fort qui est prêt à partir pour d’autres élections, prêt à gagner les prochaines échéances. Je suis ravi que le PDS soit fort, revigoré par tous ces événements qu’il a pu traverser. Nous sommes très prêts à aller à l’assaut. C’est une bonne nouvelle pour le PDS. » a confié le coordonnateur.

Il s’est offusqué de la situation que traverse la région de Kédougou malgré tout l’espoir que le président Abdoulaye Wade avait placé sur cette région.

DSC_2953

« J’ai fait la route Tambacounda- Kédougou. On se rend compte que vraiment, il y a problème. D’un côté, le président et son gouvernement dépensent des milliards à Dakar alors que dans certains coins du pays, les routes sont dans un état indescriptible, dans un état lamentable. Quand, on regarde l’hôpital que Mme Wade avait réalisé au niveau de la région de Kédougou, on voit que tout est fermé.   Wade avait beaucoup d’ambitions pour la région. Aujourd’hui, cette ambition de Wade, nous devons la porter et gagner les prochaines élections au niveau de toute la région. En tout cas c’est notre objectif, ramener tous les projets et rétablir l’espoir à Kédougou » a fustigé M Oumar Sarr.

Il a par ailleurs précisé que Wade-fils remplace Wade-père au secrétariat général du parti.

« Karim Meissa Wade reste le candidat du PDS. Il sera là avec nous pendant les élections législatives pour battre campagne mais également pour d’autres élections ».

En marge de cette mobilisation, M Djiby Tigana et M Lamine Diallo, responsables politiques du PDS à Kédougou ont promis de se tendre la main pour travailler dans l’intérêt du parti dans la région de Kédougou. Ils ont par ailleurs précisé que c’est un leurre de dire que le PDS était entretenu par une seule personne en l’occurrence le député, maire Mamadou Hadji Cissé.

 

 58 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.