Promotion de la santé et lutte contre les maladies, la région médicale de Kédougou s’allie au mouvement « navétane ».

La salle Mimi Touré de l’auberge Thomas Sankara a abrité ce mardi 9 septembre 2014 une cérémonie de signature de convention entre la région médicale et l’ORCAV de Kédougou.

DSC04077

A travers cet acte, les autorités médicales comptent s’appuyer  sur la capacité de mobilisation du mouvement « navétane » pour faire face au paludisme, à la pandémie du VIH/Sida et aux épidémies qui sévissent dans la région de Kédougou.

Vu l’importance de la signature de cette convention, les différents démembrements de l’Organe de Coordination des Activités de Vacances(ORCAV) de Kédougou, Mme Aya Ndiaye, la présidente du comité consultatif régional des femmes Lessény Sy président du conseil département Aliou Sylla,2ème adjoint au maire entre autres ont pris part à la cérémonie présidée par M Ahmadou Coumba Ndiaye, adjoint au gouverneur chargé de Développement.

Combattre les maladies par l’information sur la prévention

Il s’agit à travers cette convention de faire participer les jeunes à la sensibilisation contre  des maladies telles que le paludisme, le sida et la fièvre Ebola et l’hépatite E.

DSC04097

« Il y a lieu de sensibiliser toutes la populations. Il est important que des partenariats se tissent entre la santé et la jeunesse. Nous souhaiterons que cette convention puisse aboutir a l’atteinte des objectifs car nous sommes confrontés à des situations assez exceptionnelles avec l’hépatite E qui sévit dans la région avec 280 cas dont 20 décès, Kédougou est la deuxième région avec un taux de prévalence du VIH /sida  élevé, le paludisme est là en toute saison, et le virus Ebola qui sévit à coté de chez nous» a précisé Docteur Habib Ndiaye, médecin-chef de région.

Il faut diversifier les activités des ASC

Prenant la parole Aliou Sylla a déploré la focalisation unique des Associations Sportives et Culturelles (ASC) de Kédougou sur le volet sportif.

« Les  navétanes, ce n’est pas seulement le football nous sommes satisfaits par la capacité de mobilisation du mouvement navétane mais aussi déçus parce que, les ASC de Kédougou sont simplement focalisées sur le volet sportif. Il est important d’y associer des initiatives de développement. Nous avons besoin d’une main forte des ASC dans le secteur de la santé, de l’assainissement … » a souligné M Aliou Sylla, 2ème adjoint au maire, par ailleurs président du comité de santé du centre de santé de Kédougou.

L’ORCAV va s’impliquer dans la lutte

L’ORCAV de Kédougou a pris l’engagement de tourner cette page en s’impliquant dans la mise en œuvre de cette convention de partenariat.

« Nous accorderons une importance capitale au respect de cette convention de partenariat. Nous saluons cette bonne initiative prise par la région médicale de Kédougou pour nous associer dans le combat contre ces maladies. Nous ferons de sorte que les jeunes  puissent s’impliquer dans ces activités de sensibilisation. Nous allons multiplier zones d’intervention » a souligné M Sadio Dembélé, le président de l’ORCAV de Kédougou.

Une convention évaluée à 5 000 000 de FCFA …

DSC04092

 La sensibilisation sera axée sur la promotion de la santé dans le domaine de la lutte contre le paludisme, les épidémies (hépatite E, fièvre Ebola), la promotion de la PTME et la lutte contre la mortalité infantile et maternelle.

Pour l’atteinte les objectifs des activités programmées, la région médicale accompagnera les ASC dans l’appui technique et logistique Cette convention a une durée  d’exécution de 3 mois. Son coût est estimé à 5 000 000 de FCFA et sera financé par l’ong World Vision et sera exécuté principalement par l’ORCAV avec les ASC des communes de Khossanto, Fongolimbi, Tomboronkoto, Bembou, Bandafassi, Kédougou, Saraya et Salémata.

 53 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.