echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 42

Portrait : Djiby Soumaré, un baroudeur qui force l’admiration.

Djiby Soumaré est un jeune du Bélédougou, de Sabodala très exactement qui a très tôt compris qu’il faut s’investir dans l’entreprenariat. Le jeune étudiant a porté sur els fonds baptismaux SUTRAC, une entreprise qui s’active dans le transport, la logistique, les BTP et la fourniture de biens et services. Lentement certes mais très sûrement, le jeune Djiby Soumaré qui, suit actuellement un conclave international sur le développement à Diamniadio, sur invitation du directeur général de l’ADEPME, tisse sa toile.

Avec un flair de lynx, Djiby Soumaré a investi de façon matinale le monde de l’entreprenariat. La pratique quotidienne de l’activité depuis 2018, avec d’autres associés l’a conduit à créer sa propre entreprise il y a seulement deux saisons. Société Soumaré et Transport (SUTRAC) s’active dans plusieurs domaines dont les BTP, la logistique, le transport ou encore la fourniture de biens et services. Petit à petit, le jeune entrepreneur bénéficie de la cofinance des entreprises évoluant dans et en dehors du périmètre communal de Sabodala.

Djiby a grappillé le Bac et suivi plusieurs formations en topographie, informatique ou encore en gestion des entreprises. Le jeune premier secrétaire élu au conseil départemental de Saraya a un goût prononcé de la perfection. Avec la précision de l’orfèvre, Djiby exécute ses chantiers et donne des motifs de satisfaction à ses mentors et bailleurs. Mieux, il envisage s’abreuver à l’école du Burkina Faso où des entrepreneurs partis de rien ont réussi la prouesse de figurer parmi les gros employeurs du pays. Il y croit dur comme fer, surtout que le Sénégal vient de se doter d’une loi sur le Contenu Local dans le secteur minier. Djiby Soumaré donne rendez-vous dans moins d’une dizaine d’années aux Sénégalais à qui il fait la promesse de devenir un modèle de réussite.

Boubacar D TAMBA

Print Friendly, PDF & Email
0:00
0:00