Point de vue de Mme Kadidiatou Doucouré,présidente du réseau des femmes sur la sortie médiatique de Mamadou Hadji Cissé, député maire de Kédougou sur la Bonne gouvernance et la gestion foncière.

DSC05005

« Nous sommes rassurées. Nous ne voulons pas  que ce qui s’est passé ici en matière de mauvaise gestion foncière se reproduise avec la nouvelle équipe municipale ».

« Nous membres du réseau des femmes pour le développement de Kédougou sommes engagées. Nous voulons arrêter l’achat des légumes produits à Tambacounda ou à Dakar. Kédougou dispose de bonnes conditions climatiques pour produire de pareils légumes Pour cela, il faudrait que nous ayons accès à la terre pour que nous puissions dérouler nos activités. Nous disposons déjà d’un projet et de partenaires prêts à nous financer pour la construction d’un siège. Nous aurons besoin de 2 ha de terres pour mener nos activités. Jusqu’à présent, nos démarches ont été vaines, toutes nos demandes auprès de l’ancienne équipe municipale ont été vaines. Ce ne sera pas pourtant un terrain qui sera attribué à une seule femme mais au réseau des femmes pour le développement de Kédougou. Pourtant, le maire peut soutenir les femmes à bénéficier de ces terres. Nous sommes rassurées par les propos tenus par M le député maire Mamadou Hadji Cissé. Nous allons patienter jusqu’ à ce qu’il règle cette situation. Nous ne voulons pas ce qui s’est passé ici en matière de mauvaise gestion foncière se reproduise avec la nouvelle équipe municipale. Nous avons tous les mêmes visions  du développement de Kédougou. Nous devrons taire certains clivages politiques et essayer de travailler pour l’intérêt de Kédougou. »

 55 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.