echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 16

PMC égrène le chapelet des réalisations en faveur de l’autonomisation de la femme

La Société PMC a toujours accordé une place de choix à l’autonomisation de la femme. Dans tous ses programmes, une attention particulière a toujours été accordée à la femme. Ce 8 mars 2021 a été une occasion pour Karamoko Ba, superintendant en charge de la performance sociale à PMC de rappeler les différentes actions mises en œuvre pour autonomiser les femmes dans toute sa zone d’intervention de son projet minier.

PMC a facilité l’accès des femmes aux moyens et facteurs de production…

 

Maraichage

« En termes de relations communautaire, PMC a mis en œuvre un certain nombre d’activités qui permettent aux femmes de s’autonomiser. Nous sommes dans une zone purement agricole. PMC est en train d’aider les femmes de la zone à s’autonomiser. L’agriculture c’est la première activité économique de la région de Kédougou même si aujourd’hui elle est à genou. Nous sommes en train de tout faire pour la booster. Nous avons permis aux femmes d’avoir accès au maraîchage.  5 périmètres maraichers ont été implantés dans la zone soit une superficie de 40 ha. Ces périmètres ont été mis en place avec une stratégie de gestion qui permet aux femmes de s’autonomiser.  Dans ces périmètres, nous avons mis l’accent sur la gestion individuelle. 90% des parcelles maraichères implantées dans la zone sont dédiées aux femmes ».

Agriculture

« Nous avons mis en place 40 hectares de périmètres agricoles. Il ne s’agit pas seulement de clôturer, mais nous avons appuyé la structuration, la professionnalisation des producteurs. Ces périmètres ont été repartis de telle sorte que les femmes ne soient pas en reste. Ainsi, 38 % des femmes bénéficient d’au moins 0,5 ha de périmètres agricoles d’orangers, de citronniers, de manguiers. Cela prouve que les femmes sont appuyées pour leur autonomisation. Nous sommes en train de booster l’intensification de la production agricole en hivernage. Nous avons mis à la disposition du GIE Lannaya un financement qui lui a permis de s’équiper. Ce G.I.E a obtenu du conseil municipal de Tomboronkoto une superficie de 600 ha pour intensifier l’agriculture. Quand on parle de riziculture nous pensons directement à la femme.

Ces femmes qui avaient des difficultés de labours ont maintenant à leur disposition un tracteur, une batteuse et une décortiqueuse  pour pouvoir produire récolter et se nourrir. Un montant de 30 millions de FCFA a été injecté pour l’achat de matériels attelés pour alléger davantage les travaux des femmes ».

PMC accompagne la promotion et le développement de l’entreprenariat rural féminin

« En termes d’appui pour le développement des achats locaux, comme nous  le rappelons toujours, tout le monde ne peut pas travailler à PMC mais chacun peut travailler pour PMC pourvu que les entreprises soient accompagnées dans le cadre de leur développement. Si vous vous rendez à ATS, vous boirez du jus naturel produit en grande partie par l’association djoubo qui a été accompagné pour l’obtention de l’autorisation FRA. Ce qui leur permet aujourd’hui d’exporter leurs produits même au niveau international. A côté, le GIE des teinturières est en train d’être accompagné dans la structuration, dans la formation pour la production de draps et de rideaux. C’est le lieu de féliciter Mme Niama Damba pour le travail abattu »

PMC a fait des femmes  des actrices de la protection de l’environnement

 « En termes de production de plantes, nous avons pu sensibiliser les femmes pour qu’elles se lancent la production de plantes. Sur 14 personnes formées, 5 sont des femmes des. Des contrats ont été signés avec ces femmes pépiniéristes  pour nous fournir des plantes que nous utilisons dans les opérations de réhabilitation de sites. Ces braves femmes parviennent aujourd’hui  à faire un chiffre d’affaires annuel d’1 million de FCFA. Au-delà de ces contrats que nous avons signés, elles peuvent produire et vendre à d’autres demandeurs ».

Print Friendly, PDF & Email