echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 36

Ndiawar FADIGA : « Le jeu auquel joue le mouvement « Task Force » est suspect ».

Depuis quelques semaines, de jeunes pseudos patriotes de terroir qui se font appeler « Task Force » s’agitent pour, arguent-ils, « défendre » les intérêts des populations d’une région qui peine à prendre son envol, malgré son énorme potentiel naturel.

Personne, mieux que moi et tant d’autres dignes fils de cette région, ne cessent de déplorer cet état de fait, et mouillent quotidiennement le maillot, sans tambour ni trompette, pour un bouleversement heureux de perspectives. D’accord, Kédougou mérite bien plus mieux, même le président de la République le sait, et c’est peut-être pourquoi il a fait concevoir et adopter un nouveau Plan National d’Aménagement et de Développement du Territoire. Mais, la démarche de « Task Force » nous parait à plus d’un titre suspecte, d’autant plus que ses dirigeants ont chantonné partout que le mouvement est apolitique. Que nenni ! Au cours des évènements politiques de soutien à Ousmane Sonko à Dakar, le coordonnateur dudit mouvement a été aperçu parmi les manifestants, scandant des propos qui laissent pantois. Mieux, il a publié sur son statut sa photo avec Ousmane Sonko, et il en a le droit ! J’aimerai bien croire qu’il n’est pas entrain d’emberlificoter son quarteron de matamores et les populations du Bélédougou et qu’il est bel et bien, et seulement un activiste et non un politicien encagoulé!

Autres choses qui me font douter de la crédibilité de ce mouvement et de la bonne foi de ses animateurs, (c’est peut-être ce qu’ils cachent), c’est que certains d’entre eux se font par moments passer pour des agents du ministère des mines et de la géologie  afin d’arnaquer de paisibles orpailleurs. J’en suis le témoin oculaire d’une scène à Sambranbougou et je préfère m’en arrêter là en attendant d’autres opportunités pour revenir sur certains détails.

Qu’ils arrêtent de s’en prendre à d’honnêtes citoyens  dont le seul tort est peut-être d’être investis de la confiance de leurs concitoyens.

Qu’ils éclaircissent leur position politique, s’assument et viennent sur le terrain, Dieu sait qu’ils auront du fil à retordre parce que nous nous connaissons bien dans cette région.

Quelqu’un qui ne peut guère remuer un brin de paille, ne saurait faire changer l’ordre des choses dans la région de Kédougou. Cette région a besoin de la conjugaison de tous les efforts de ses vrais leaders d’opinion, quelle que soit leur obédience politique.

                                                  Ndiawa FADIGA , Saraya                                                                                   

Print Friendly, PDF & Email