echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 22

Mamadou Barry, l’IEF de Kédougou lance le programme de reboisement de ses écoles

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

En marge de la journée nationale de l’arbre, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou est résolument engagé à faire des écoles de sa circonscription des espaces verts. Ce dimanche 16 Aout 2020, il a procédé au lancement d’un programme de reboisement des écoles.

C’est avec une équipe restreinte et un agent du secteur des eaux et forêts de Kédougou que l’IEF s’est déplacé dans les écoles ciblées pour les besoins du lancement de ce programme de reboisement. Tous ont mis la main à la pâte pour traduire les intentions en actes concrets. La dureté de certains sols n’a point ébranlé l’engagement des membres de l’équipe qui ont réussi à planter différentes espèces. Il s’agit des manguiers, des flamboyants, des citronniers, des khaya senegalensis entre autres. A la fin des travaux, Mamadou Barry l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou n’a pas manqué de rappeler le contexte de cette activité et les prochaines étapes à suivre.

« A l’occasion de cette journée qui intervient une semaine après la journée de l’arbre, je voudrai profiter de l’occasion pour remercier tous ceux qui aujourd’hui ont contribué à matérialiser le lancement du bois d’école au niveau de l’inspection de l’Education et de la Formation de Kédougou. Nous avons pensé à la suite du président de la République et à la suite de son appel pour un Sénégal vert, il nous faudra, nous écoles de faire une contribution de taille. C’est pourquoi, malgré la pandémie, le paludisme, la pluie, bref, tous ces impératifs qui pourraient nous empêcher de faire le travail, nous avons mobilisé tous ceux qui sont en mesure de le faire pour venir à l’IEF de Kédougou pour faire une journée de l’arbre, planter des arbres. Cela a été fait grâce à l’accompagnement du capitaine des Eaux et forêts de Kédougou et du sergent Ndong qui est là avec nous ».

Reboiser des écoles pour amener les enfants à s’intéresser au reboisement

« Au-delà de l’IEF, nous avons aussi planté de manière symbolique des arbres dans une école préscolaire et dans une école élémentaire. Il s’agit de l’école maternelle de Fadiga et de l’école élémentaire de Kénioto-Peulh. Nous comptons l’année prochaine aller dans le sens et en parfaite collaboration avec les Eaux et Forêts d’avoir des bois d’écoles dans les différentes écoles du département de Kédougou. Il s’agira d’amener les enfants à s’impliquer et à s’intéresser au reboisement ».

Prendre soin des arbres plantés

« Ces arbres plantés aujourd’hui sont les arbres de tout le monde. Par rapport à l’Inspection de l’Education et de la Formation de Kédougou, nous avons même une initiative de faire parrainer les arbres aux différents bureaux. C’est juste une manière d’inviter les agents de chaque bureau de s’occuper de ces arbres qui vont s’inscrire dans la postérité »

Print Friendly, PDF & Email