echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 43

La ville de Kédougou deviendra une métropole d’équilibre (KEME)

M Mamadou Hadji Cissé, Maire de la commune de Kédougou a organisé ce mardi 6 octobre 2020 une réunion de présentation du plan national d’aménagement et de développement territorial qui compte faire de Kédougou, une Métropole d’Equilibre.

 

Cet ambitieux programme du chef de l’Etat Macky Sall intéresse toutes les sensibilités. C’est ce qui justifie cette forte mobilisation autour du concept, Kédougou, Métropole d’Equilibre (KEME).

Monsieur Mamadou Hadji Cissé, le Maire de la commune de Kédougou s’est félicité de ce choix porté sur Kédougou.

« Par la grâce d’Allah et par la volonté du président Macky Sall que je tiens à remercier très chaleureusement. Au moment où nous réfléchissions sur les contours du plan de développement de la commune que le président de la République a choisi la ville de Kédougou parmi les villes devant être érigées en métropoles d’équilibre. Ce choix répond à un souci d’équité et de lutte contre l’inégalité territoriale et certaines injustices d’ordre social. Ce qui fera de notre ville, une métropole d’équilibre » a confié M Mamadou Hadji Cissé, Maire de la commune de Kédougou.

Après un diagnostic sans complaisance de tous les secteurs ce plan national d’aménagement et de développement territorial sera articulé autour de de 5 principaux axes. Le journaliste consultant Monsieur Boubacar Tamba a permis aux participants de saisir l’essentiel des principes qui sou tendent cette ambition du président Macky Sall.

 

Axe 1 : Environnement et ressources naturelles

Les orientations stratégiques retenues sont les suivantes : renforcer les stratégies de préservation et de restauration de l’environnement et des ressources naturelles, assurer une bonne maîtrise de l’information sur les ressources naturelles, promouvoir la coopération sous régionale pour la gestion et la valorisation durable des écosystèmes et ressources transfrontaliers, promouvoir des stratégies d’adaptation et d’atténuation au changement climatique.

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

Axe 2 : Démographie et dynamiques spatiales 

 Trois orientations stratégiques sont retenues. Il s’agit de créer les conditions propices à la capture du dividende démographique, assurer une bonne gestion des migrations et des mobilités et assurer une bonne maîtrise de l’urbanisation.

Axe 3 : Développement humain

Dans cet axe, il vise à  assurer un accès équitable et de qualité aux services sociaux de base, Améliorer la qualité du cadre de vie et de l’habitat, renforcer la sécurité publique et les dispositifs de prévention et de gestion des risques, réduire les inégalités sociales.

Axe 4 : Système productif et intégration régionale et sous régionale

Il s’agira d’augmenter et diversifier la production du secteur primaire, promouvoir l’émergence de pôles de développement par une valorisation adéquate des ressources et potentialités des territoires, faciliter l’accès à des facteurs de production performants et compétitifs dans les territoires, renforcer l’intégration du Sénégal dans la sous-région, assurer une meilleure insertion du Sénégal dans l’économie mondiale.

Axe 5 : Gouvernance territoriale

Il s’agira d’améliorer la cohérence territoriale, de renforcer le cadre de gouvernance territoriale, de renforcer les capacités d’intervention des acteurs territoriaux et d’assurer une bonne maîtrise de l’information territoriale.

Le maire de la commune de Kédougou garde de bons espoirs par rapport aux futures retombées de la mise en œuvre de Kédougou, métropole d’Equilibre.

« Le mouvement Kédougou Métropole d’Equilibre (KEME) sera une force de propositions, un creuset de réflexions pour concevoir un mémorandum contenant les besoins prioritaires clairement identifiés par les populations elles-mêmes et un cadre de suivi de la mise en œuvre des projets et programmes ficelés à cet effet. C’est une occasion pour nous de saisir cette opportunité. Généralement, les métropoles sont des villes de plus de 50 000 à 100 000 habitants. Kédougou n’a pas encore atteint les 50 000 habitants. C’est le moment pour nous de lancer le développement de Kédougou. Le gouvernement du Sénégal s’est engagé à faire des investissements pour permettre limiter l’exode rural. Kédougou ne sera pas en reste » a souligné M Mamadou Hadji Cissé, le maire de la commune de Kédougou.

Print Friendly, PDF & Email