La FAO Sénégal et le Japon se mobilisent pour soulager les ménages affectés par l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le CDEPS de Kédougou vient d’abriter l’atelier régional de lancement du projet: OSRO/RAF/401/JPN intitulé: «Appui d’urgence aux ménages vulnérables du CaboVerde, de la Gambie, de la Guinée Bissau et du Sénégal affectés par l’insécurité alimentaire et la malnutrition.». Ce projet porté par la FAO  a pour objectif général d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés et ménages vulnérables et renforcer leur résilience face aux divers chocs.  La durée d’exécution de ce projet est de 9 mois (avril-décembre 2014) et cible deux régions que sont Kédougou et Sédhiou.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dr Ousseynou DIOP représentant de la FAO Sénégal (Programassociated)/

«Le Sénégalais a lancé le plan national de réponse 2014  pour faire face aux inondations. La FAO a réagit en mettant en place des projets d’urgences dans certaines régions du Sénégal dont le projet OSRO/RAF/401/JPN pour Kédougou et Sédhiou. Ce projet d’un coût d’environ 447 000 dollars US est financé par le gouvernement du Japon qui apporte son soutien au Sénégal.  Il projet concerne les ménages qui ont souffert des aléas climatiques tels que les poches de sécheresse et des inondations. C’est ainsi qu’à Kédougou, 470 ménages (40%) dont 23% de femmes ont qui vont être assisté en semence de riz(4,7 T), Triple 15 (23,50 T) et Urée (23,50 T). L’ong GADEC est notre partenaire opérationnel dans la mise en œuvre de ce projet, comme partenaire institutionnel le ministère de l’agriculture et de l’équipement rural à travers laDRDR et les SDDR de Kédougou et de Salémata pour la supervision.»

Les autorités administratives de la région n’ont pas manqué d’encourager ce projet qui vient en son heure et sur lequel reposent plusieurs attentes.

Mr Ahmadou Coumba Ndiaye adjoint au Gouverneur de Kédougou chargé du développement :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

«Je félicite la FAO, le GADEC et le DRDR qui à travers ce projet permettra d’assurer la sécurité alimentaire et dans un proche avenir – nous l’espérons – l’autosuffisance alimentaire. Ce projet vient à son heure car vous n’êtes pas sans savoir que Kédougou est l’une des régions les plus vulnérables dans le cadre de la sécurité alimentaire et il faut énormément d’efforts pour faire face à ce phénomène d’insécurité alimentaire. Actuellement des enquêtes smart sont en train d’être effectuées dans notre région pour voir le niveau de malnutrition au niveau de la région. Un autre projet concernant des bourses pour assurer la sécurité alimentaire est en train d’être mis en œuvre par le Commissariat National à la Sécurité Alimentaire. Il y a lieu de développer des synergies à tous les niveaux pour qu’on puisse atteindre nos objectifs concernant la Sécurité alimentaire.»

Djibril Bâ  stagiaire

 59 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.