Kédougou : Un projet de 65 millions de FCFA  réalisé pour  étancher la soif de Bembou

L’Association Initiative Citoyenne et Solidaire vient de mettre à la disposition de la population de Bembou dans le département de Saraya un réseau d’adduction d’eau.

siegeDSC02751

Situé à environ 46 km au nord du département de Kédougou, Bembou est un village chef-lieu de communauté du même nom avant la mise en application de l’Acte 3 de la décentralisation.

Peuplé d’environ 1200 âmes, le village  de Bembou souffrait jusque là d’un manque criard d’eau  potable. A l’époque, la corvée de l’eau  amenait la population particulièrement les femmes à s’approvisionner dans des puits ou  des marigots où l’eau était impropre à la consommation. A cela s’ajoutent les pannes répétitives de l’unique forage du village. Cette situation avait poussé la population à  crier son ras-le-bol et à descendre dans la rue pour réclamer le liquide précieux.

Le partenariat pour une solidarité agissante

C’est dans ce contexte que M Sory Danfakha, étant président du conseil rural de Bembou avait formulé une requête à l’Association Initiative Citoyenne et Solidaire.

« La corvée de l’eau était un fardeau pour les femmes enceintes. Elles faisaient 2 km pour trouver de l’eau. Les enfants aussi souffraient beaucoup de maux de ventre, de diarrhées. Pour les soigner, il fallait les évacuer vers Saraya. C’est ainsi que j’avais formulé une requête à M Papa Waly Danfakha. Son association a donné suite favorable à notre requête. Les analyses faites par Jean-Marie, un technicien envoyé par nos partenaires sur l’eau ont  confirmé la mauvaise qualité de l’eau que nous consommions » se rappelle M Sory Danfakha

Il a par ailleurs  remercié les partenaires et salué la diligence avec laquelle le projet a été réalisé avec des objectifs précis.

Apporter de l’eau potable

siegeDSC02755

« Ce projet  qui a coûté 65 millions de FCFA a été financé à 60% par l’Agence de l’eau Seine Normandie, avec une contribution  de 3 000 £ de la ville des Mureaux et  d’Aqua Assistance. En plus de sa contribution financière Aqua Assistance a  dépêché  des hommes sur Bembou pour faire l’étude technique et financière du projet » a souligné M Papa Waly Danfakha, vice président  de l’Association Initiative Citoyenne et Solidaire, chargé de la solidarité internationale, par ailleurs adjoint au maire des Mureaux, chargé des travaux et grands équipements publics structurants, vice-président de la communauté d’Agglomération Seine et Vexin (regroupement de 17 communes).

Il faut dire qu’en guise de participation valorisée, le conseil rural de Bembou a mobilisé la population qui a creusé les tranchées pour l’implantation des canalisations qui desservent aujourd’hui tout le village de Bembou en eau.

Des objectifs quasiment atteints

siegeDSC02669siegeDSC02691

Aujourd’hui la première phase du projet est bouclée. Trouver de l’eau à Bembou est devenu un jeu d’enfant. Il suffit de faire quelques pas pour trouver une borne fontaine.

« L’objectif de ce projet est d’apporter de l’eau potable à la population de Bembou pour lui permettre de lutter contre les maladies liées à la consommation  de l’eau impropre » a ajouté M Danfakha.

 

L’adduction d’eau dans le village de Bembou est effective et s’est matérialisée par la réalisation d’un siegeDSC02738château d’eau d’une capacité de 30 m3 soit (30 000 litres), alimenté par une pompe solaire et des bornes fontaines dans le village  avec  notamment une extension  dans le poste de santé, le collège et l’école élémentaire.

Les femmes voient ainsi une bonne partie de leurs travaux allégés. C’est pourquoi, elles n’ont pas manqué d’évaluer les impacts de ce projet.

Ouf de soulagement pour la population de Bembou

« C’est fini les grandes corvées d’eau. Nous sommes très contentes de cet appui. Autrefois, nous passions des nuits entières sans fermer l’œil à faire la queue au puits ou au marigot. L’eau que nous consommions était de très mauvaise qualité car nous n’avions pas le choix .Et les enfants se plaignaient fréquemment de maux de ventre. Nous sommes très reconnaissantes vis-à-vis de M Papa Waly Danfakha et de ses partenaires» a témoigné Mme Samion Fofana.

Un gain de temps pour les femmes

siegeDSC02684

« Nous n’avons plus beaucoup de soucis comme avant. Nous sommes très contentes de cet appui sinon nous serions encore là en train de puiser de l’eau au puits. C’était très pénible pour nous. Avec ces bornes fontaines implantées un peu partout dans le village, nous, les femmes gagnons beaucoup plus de temps pour nous occuper de  nos époux et de nos enfants .Ce gain de temps nous permet de dérouler d’autres activités génératrices de revenus » a précisé Mme Sokhona Damba.

Une gestion concertée des équipements

Pour un bon entretien des équipements, le village s’est réuni et a décidé de vendre l’eau à l’aide de tickets prépayés .Le mètre cube est vendu à 500 FCFA. Par la même occasion, un comité de gestion a été formé. L’argent ainsi collecté servira à assurer la maintenance, l’achat de pièces de rechange et à la motivation mensuelle du conducteur du forage et du président du comité de gestion.

« Nous sommes très contents et nous remercions mille fois les partenaires. Nous sommes convaincus que même nos petits enfants profiteront de l’eau de ce forage .Actuellement, il y a même certains  chefs de service de Saraya qui viennent jusqu’ici pour s’approvisionner en eau. Les populations sont très contentes» a laissé entendre M Nfaly Danfakha, le président du comité de gestion du forage de Bembou, très ému.

La deuxième étape du projet va démarrer au mois de septembre et  consistera à l’assainissement, à la sensibilisation pour le respect de l’hygiène et de la propreté pour un bon entretien des latrines, le lavage des mains au savon et l’utilisation d’ustensiles propres…

 

 80 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.