echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 18

Kédougou :«Ubbi tey jang tey » l’IEF et la COSYDEP mobilisent…

L’Inspection de l’Education et de la Formation de Kédougou a démarré ces 10 et 11 novembre 2020, une caravane de sensibilisation et de mobilisation des parents d’élèves pour un « Ubbi tey jang tey » effectif.

 

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

C’est M Thierno Souleymane Sow, le Préfet du Département de Kédougou qui a donné ce mardi 10 novembre 2020, le coup d’envoi de cette caravane.

« Nous allons commencer l’année scolaire dans un contexte de coronavirus. Ce qui est une situation assez compliquée. Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir une bonne rentée scolaire. Dans cette même lancée, la COSYDEP qui s’active dans le domaine de l’Education a initié en rapport avec l’IEF cette caravane de sensibilisation pour que soit effectif le concept Ubbi tey jang tey » a-t-il précisé

En face des Directeurs d’écoles de la commune de Kédougou venus rehausser de leur présence cette cérémonie de lancement, M Thierno Souleymane Sow, le préfet de Kédougou a lancé un vibrant appel aux différentes familles d’acteurs.

«Je lance un appel solennel à toute la population de Kédougou, aux parents d’élèves à tous les acteurs de l’Education à travailler en synergie avec l’IEF pour que les enfants soient à l’école le jeudi 12 novembre 2020 à 8 heures. Les enseignants ont déjà rejoint leurs postes pour que le 12, les cours puissent démarrer » a-t-il dit

De là, le cortège s’est ébranlé pour prendre la direction du Diakha, dans l’autre bout de la commune de Bandafassi. A Diaguiri, Laminya Samécouta et Syllacounda. Des messages clés liés au concept de «Ubbi tey jang tey » ont été livrés aux communautés dans les langues du terroir. Une oreille attentive a été accordée à la délégation. En plus de saluer cette belle initiative, les représentants des communautés ont profité de cette occasion pour se prononcer.

Ce mercredi 11 novembre 2020, la délégation s’est rendue dans la commune de Tomboronkoto. Tous les villages situés sur l’axe Kédougou- Niéméniké ont été touchés. A Mako, tout est fin prêt pour une bonne rentrée des classes.

« A Mako, nous y sommes depuis 2 semaines ce qui fait que le cadre est prêt à accueillir les enfants. Pour le respect des mesures barrières nous nous sommes débrouillés à mettre en place ce que nous avons comme moyens. Ce qui fait que demain, tous les enfants sont invités à l’école. Le Ubbi tey jang tey , aujourd’hui, normalement, on devrait plus en parler ça devrait être dans nos habitudes » a souligné M Lamine Traoré, le Directeur de l’école Sina Keita de Mako.

Pour bien percevoir les messages véhiculés, beaucoup de gens se mettaient à la devanture de leurs maisons pour assister au passage de la caravane.  Après les étapes de Mako-Pont et Tomboronkoto, la caravane s’est achevée dans la commune de Kédougou.

Print Friendly, PDF & Email