echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 29

Kédougou : Tabaski 2020, SGO offre des béliers aux chefs de villages et imams

La sous-préfecture de Sabodala a abrité ce mardi 28 juillet 2020 une cérémonie sobre de distribution de moutons aux imams et chefs de villages de la zone d’intervention. Cette cérémonie a été présidée par M Papa Sandéné Ndiaye, adjoint au sous-préfet de Sabodala.

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

Cette année encore, la société Sabodala Gold Operations (SGO) a sacrifié à la tradition en offrant des béliers aux imams et chefs de villages. Vue  la portée de cet acte de SGO, les imams et Chefs de Madina Bransan, Bransan, Sabodala, Madina Sabodala, Mamakono, Khossanto, Bambaraya, Faloumbou, Makhana  ou leurs représentants ont effectué le déplacement.

 En posant cet acte, la SGO s’inscrit dans une tradition vieille de plus de 10 ans qu’elle perpétue chaque année. 

« SGO s’est inscrite dans cette dynamique de partage des bénéfices avec les communautés. L’acte posé ce jour est une continuité. Depuis plus de 10 ans nous perpétuons à cette tradition.  Au-delà des investissements que nous faisons pour l’accès aux services sociaux de base notamment dans la santé, l’éducation, l’hydraulique, etc. nous accordons une part importante à la culture. L’année dernière et l’année d’avant, nous avions amené aux lieux saints l’islam les chefs de villages et imams et d’autres notabilités» a précisé M Séga Diallo, le Coordonnateur du Département Développement Durable de SGO

Cet acte de la SGO a été apprécié par El hadji Sara Cissokho, le chef de village de Sabodala représentant des chefs de village

« Nous devons être contents de SGO et des autorités administratives et du maire de la commune de Sabodala. L’achat d’un bélier constitue pour nous un véritable casse-tête en cette période. Nous devons remercier ceux qui nous ont déchargé ce fardeau. Ce sont nos partenaires de la SGO qui peuvent poser de tels actes.  Si SGO vient nous accompagner, c’est de la considération, du respect. C’est ce qui favorise l’entente et la cohabitation. Sans entente rien ne peut marcher » a-t-il confié

M Lamine Mara, l’imam du village de Mamakono a axé son intervention sur des prières pour le maintien de la paix, de l’entente entre la SGO et les communautés et surtout pour que cette entreprise soit épargnée de la pandémie du coronavirus.

M Papa Sandéné Ndiaye, l’adjoint au Sous-préfet de Sabodala a remercié SGO dont l’acte consiste à accompagner les chefs de villages à bien faire leur travail. Il n’a pas occulté le rôle prépondérant des imams en tant que régulateurs sociaux sans lesquels il sera quasiment impossible d’avoir la paix dans le milieu.

 

La remise symbolique de ces béliers qui ont coûtés deux millions huit cent mille quatre-vingt francs a mis fin à cette cérémonie. Les bénéficiaires sont repartis, le sourire aux lèvres. Les tricycles ont servi pour certains de moyens de transport de ces béliers bien engraissés.

Print Friendly, PDF & Email