Kédougou : Tabaski 2014, célébrée sous le signe de la lutte contre EBOLA

L’imam Ansoumane Diaby prie pour la victoire de l’homme sur la fièvre Ebola

A Madina Kénioto, village situé à 2 km au nord- est de la commune de Kédougou, c’est l’imam Ansoumane Diaby, fils, talibé et successeur de feu El hadj Mamadou Diaby qui a dirigé la prière des deux raakas.

La prière a démarré aux environs de 9 h peu après l’arrivée des autorités administratives représentées par M Habib Léon Ndiaye, préfet de Kédougou, Babou Konaté, directeur du centre culturel régional et Amadou Ngom, directeur du cdeps de Kédougou.

DSCN8816

Prières pour le maintien de la paix et de la stabilité

Dans son sermon, l’imam Ansoumane Diaby s’est appesanti sur le sens et l’importance de la tabaski avant d’exhorter les fidèles au culte du pardon, au respect de la parole divine et à la pratique de la religion musulmane. Il a également formulé des prières pour le maintien de la paix et de la stabilité dans la région de Kédougou.

DSCN8833

«  Nous sommes venus représenter l’administration, pour magnifier le travail ô combien important que les autorités religieuses sont en train d’abattre auprès des populations du point de vue construction de la citoyenneté, la formation des mentalités l’éducation des masses. C’est ce message que nous leur avons délivré mais  également se référer à une tradition républicaine qui consiste à faire la représentation au niveau des lieux de cultes lors de ces cérémonies qu’elles soient musulmanes, catholiques ou autres la région. Plus qu’une tradition, c’est le symbole de l’harmonie  parfaite entre autorités religieuses et administratives » a souligné Habib Léon Ndiaye, préfet de Kédougou porteur du message de l’administration.

Prières pour barrer la route à EBOLA

Il a demandé à l’imam de conscientiser davantage les fideles sur les règles élémentaires d’hygiène à observer pour lutter contre la fièvre Ebola et à formuler des prières pour que la région de Kédougou soit épargnée de cette maladie.

En réponse au préfet, l’imam Ansoumane Diaby a magnifié la collaboration entre chefs religieux et administration. Il a exhorté les autorités à continuer à rester à l’écoute et au service de la population.

L’imam a formulé des prières pour que la région de Kédougou soit indemne du virus de la fièvre Ebola.

 53 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.