Kédougou : Réouverture des placers, Samba Adolphe Sidibé prévient:

 « Nous n’allons jamais tolérer la présence des enfants sur les sites d’orpaillage »

DSC08804

Samba Adolphe Sidibé l’adjoint au préfet du département de Kédougou  n’est pas allé par quatre chemins pour cracher la vérité aux membres du comité consultatif régional des femmes de Kédougou au cours d’un rassemblement. « Les parents doivent s’efforcer  de trouver des extraits de naissance pour leurs enfants. Les sites d’orpaillage ont été rouverts, désormais, nous n’allons plus accepter la présence des enfants mineurs dans les diouras ou sites d’orpaillage. La place des enfants c’est à l’école et non sur les sites d’orpaillage. Pour qu’ils puissent réussir, il faut que les enfants soient à l’école et qu’ils aient des pièces d’état civil » a-t-il indiqué.

Suite à cet appel du commandement territorial, les femmes se sont regardées, les unes les autres et ont pris l’engagement de véhiculer ces messages dans les villages abritant des sites d’orpaillage.

Il faut dire que dans les sites d’orpaillage, les enfants  s’activaient dans le transport de l’eau, remontaient le sable du fond des puits d’orpaillage assuraient les petites commissions ou s’occupaient des bébés pendant que leurs mamans sont préoccupées à laver le sable à la recherche de quelques pépites d’or.

Les autorités administratives sont plus que jamais déterminées à tourner à jamais cette page sombre.

 65 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.