echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 34

Prévention du COVID-19, PMC a anticipé, s’est adaptée en ne négligeant aucun détail

En cette période de pandémie du coronavirus, l’on se demanderait comment Petowal Mining Company a réussi à continuer à faire tourner son usine. Le site echosdescollines.com a eu le privilège de s’entretenir avec plusieurs responsables de PMC sur les stratégies de résilience déployées pour s’adapter à la nouvelle situation mais également pour minimiser les impacts de cette crise sur le fonctionnement de l’entreprise.

PMC n’a pas lésiné sur les moyens. Elle a apporté de fortes contributions dans la lutte contre le COVID-19 au niveau national et local, et a déployé plusieurs stratégies en parfaite intelligence avec les autorités sanitaires.

«La compagnie s’est bel et bien imprégnée de la stratégie nationale en vigueur dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Et c’est cette stratégie qui est appliquée ici. La compagnie m’a demandé en tant que médecin d’entreprise de me rendre auprès des autorités du district. Nous avons eu 2 ou 3 séances de travail avec le docteur Danfakha, une séance collective qui a regroupé plusieurs régions médicales pour permettre d’harmoniser autour de cette politique nationale » a confié Dr Eusobio Andrad Médecin d’Entreprise PMC

 PMC a peaufiné toutes ses stratégies de prévention du COVID-19 en impliquant tous ses collaborateurs des sociétés prestataires.

«Très tôt PMC a associé ses sous-traitants. Nous avions commencé à avoir des reunions préliminaires pour essayer de préparer une réponse au niveau du site minier pour protéger nos travailleurs qui notre première valeur à préserver » a précisé M Maurice Kramo, le Directeur de Projet AMS

 

Sur le site de PMC, il fallait une prise de conscience collective par rapport aux différents modes de transmission du coronavirus. C’est ce qui a favorisé une bonne coordination et harmonisation des interventions au sein de la grande famille.

« En dehors de ce que PMC a fait, nous aussi avions notre politique anti-COVID-19. Pour ne pas être éparpillé par rapport à la lutte que nous menions ensemble. Nous avons suivi tout le protocole mis en place par PMC. Nous avons respecté toutes les recommandations formulées par PMC dans le cadre e cette lutte contre le coronavirus » a laissé entendre M Papa Leyti Senghor, le Directeur des ressources Humaines d’AMS.

A la suite de l’affaire du fameux bus assurant la liaison Dakar Kédougou et qui avait à son bord un cas positif de coronavirus, PMC a réagi de la meilleure manière et au bon moment.

« Avec la possibilité de contamination de quelques passagers, le même jour nous avons pris des dispositions pour limiter le temps de contact entre nos travailleurs qui sont dans la région de Kédougou et les probables personnes contacts qui étaient dans ce bus. Le même jour, le personnel qui était venu pour travailler n’était pas entré. Le camp était devenu une forteresse personne n’entrait y compris nos prestataires. Nous avons fait une enquête épidémiologique au niveau de la porte avec un examen médical pour voir qui est contact probable de ces contacts-là » a précisé Dr Eusobio Andrad Médecin d’Entreprise PMC

 A situation exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles. PMC a déployé des stratégies de résilience face à la nouvelle situation. Le travail a continué avec une équipe restreinte confinée sur le site.  Il fallait assurer

« La continuité de l’activité tout en respectant les mesures de prévention édictées par l’OMS et l’Etat du Sénégal. Nous avons pu avoir une équipe restreinte mais assez courageuse qui a été confinée avec nous. J’aimerai profiter de cette occasion pour saluer l’abnégation, saluer la détermination de cette équipe –là qui est composée en grande majorité, à 98% de jeunes qui viennent de la communauté et qui ont accepté les aléas liés au confinement. Je peux vous assurer qu’ils ont fait un travail remarquable » a souligné M Maurice Kramo, le Directeur de Projet AMS

L’administration de PMC a mis ces travailleurs dans d’excellentes conditions. Et le travail s’est poursuivi.

« Tous ceux qui sont sur le site et qui ont dépassé leur cycle normal de rotation bénéficient d’une journée ou une demie journée de repos afin de pouvoir récupérer et de revenir en forme. Jusqu’à présent il y a des employés qui sont chez eux. Ceux qui ont été confinés sur le site ont été dans de meilleures conditions, logés, nourris, blanchis sans problème jusqu’à ce jour. Ce n’est que la semaine dernière que nous avons rouvert le camp en demandant aux travailleurs de revenir » Kasselé Traoré, le super intendant des Ressources Humaines PMC

Etant donné qu’aucun cas de coronavirus n’a pas encore été signalé à Kédougou, en accord avec les autorités, PMC a décidé de rouvrir son site après avoir réuni certaines conditions et mis en avant des critères sélectifs.

«Nous avons donné la priorité seulement aux gens qui viennent de Kédougou parce que cette région n’est pas encore touchée par le coronavirus. Nous les prenons et faisons l’enquête épidémiologique. Mais si des employés viennent de Dakar, c’est le cas de 3 de nos collègues, on les met en isolement. Si quelqu’un a été soupçonné, l’isolement se fera dans sa chambre. Nous viendrons faire le prélèvement en collaboration avec l’équipe du district sanitaire. S’il s’agit de cas simple, le traitement se fera sur place conformément au protocole de traitement au Sénégal. Nous avons 2 médecins, 2 paramédicaux qui se relaient et 1 infirmier. Nous pensons avoir un staff suffisant pour gérer des cas simples à cas modérés. Lorsqu’il s’agira de cas compliqués, nous aurons les moyens de les transporter d’ici pour aller les faire traiter à Dakar » a souligné Dr Eusobio Andrad, Médecin d’entreprise PMC

 Les employés qui n’ont pas travaillé durant toute la période de confinement n’ont pas subi de dommages financiers.

«Nous avons eu beaucoup de discussions avec les délégués du personnel pour qu’en période de crise que les travailleurs ne soient pas affectés sur le plan financier. Qu’est ce qui va être fait sur les salaires de ceux qui sont confinés sur site et ceux qui ne sont pas sur le site. Il avait été retenu de garder les salaires nonobstant les mesures édictées par l’Etat qui consiste au cas où l’employeur devait mettre les travailleurs en chômage technique. Il devait quand-même respecter les 70% mais nous ne sommes pas allés jusque-là » a ajouté M Kasselé Traoré le super intendant des Ressources Humaines PMC

Il faut dire que PMC a pris d’autres mesures sécuriser son personnel sur le site afin d’y éviter tout accident et toute contamination au coronavirus ou à tout autre maladie. Ce dispositif a été corsé et a fait office de loi sur le site. Tous, visiteurs comme employés sont obligés de s’y conformer.

 

Education Formation et Emploi

Print Friendly, PDF & Email