echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 87

Ecoutez la RMC Radio Mobile des Collines

.

Ousmane Sylla, Maire de Kédougou par ailleurs natif de Salémata remobilise les élus pour la victoire de la coalition Benno Bokk yaakar aux prochaines élections législatives.

C’est sur Salémata, chef-lieu de département et par ailleurs sa ville natale que M Ousmane Sylla, Maire de la commune de Kédougou a porté son choix pour entamer un dialogue franc et sincère entre les élus de la mouvance présidentielle.

D’un ton empreint d’humilité, M Ousmane Sylla, Maire de Kédougou a décliné le motif de sa visite à ses pairs élus.

« Je suis venu prés de vous en tant que frère, en tant que fils de Kédougou, mais aussi en que maire de la commune de Kédougou qui vient ici pour vous saluer, vous dire en tout cas que nous sommes là dans une démarche inclusive. Kédougou ne peut pas se développer sans Salémata. Salémata ne peut pas se développer non plus sans Kédougou.»

Ce retour au royaume de l’enfance avec les nouvelles rencontres ont réveillé pleins de souvenirs impossibles à cacher. Dans son esprit continue encore à raisonner la voix de défunt père Sanoussy Sylla. Une force diffuse qui conditionne toutes ses actions et ambitions en faveur du développement de la région de Kédougou.

Sous cet angle, M Ousmane Sylla incarne un nouveau type de leadership réunificateur visant à offrir au président Macky Sall la majorité à l’Assemblée nationale au sortir des législatives de juillet prochain.

 Ainsi avec les maires de Salémata, Dar Salam, Dakatély, Ethiolo, du président du conseil départemental de Salémata, Ousmane Sylla, Maire de la commune de Kédougou a constitué une force de propositions et d’actions.

Cette forte délégation a rendu visite aux différentes familles religieuses de Salémata.

El hadji Yacine Sall, le calife général de Salémata a salué de M Ousmane Sylla à sa juste valeur cette initiative.

 Toutefois, il a rappelé aux élus que l’unité reste un intrant indispensable qui pourrait encourager le président Macky Sall à continuer à accompagner le développement de la région de Kédougou.

« Nous souhaitons que tous ces élus soient unis par le travail sinon ils ne seront pas là pour la prise en charge des préoccupations des communautés. S’ils veulent nous soutenir et accompagner le chef de l’Etat Macky Sall qui aime bien notre région Kédougou. Nous n’avons pas assez de ressources, mais le président Macky Sall accorde une importance capitale à cette région. Voilà ce que nous vous demandons. Semez les graines de l’unité entre toutes les populations de Kédougou. Si des gens soulèvent un fardeau, s’il n’y a aucune coordination, ça risque de peser lourd d’un seul côté ».

Des prières ont été formulées pour la délégation, pour la paix au Sénégal et pour l’organisation d’élections législatives apaisées.

 M Ousmane Sylla a magnifié l’éminent rôle joué par l’église catholique pour faire du dialogue interreligieux une réalité à Salémata non sans rappeler le message clé de cette mission.

« Moi, je me considère toujours comme un Bassari parce que j’ai toujours rêvé d’avoir l’initiation. Je n’ai jamais senti qu’on était musulman ou chrétien quand j’étais dans la région de Kédougou. C’est une fois en Europe que j’ai senti qu’il y a deux religions. Pâques Ngalakh, on allait chez nos amis, Tabaski, nos amis venaient chez nous. On ne sentait pas cette différenciation. Vous êtes cette source de stabilité qui permet de canaliser toutes ces crises parce qu’on sait la pauvreté, la demande de la population »

L’église catholique de Salémata a magnifié cette initiative du maire de la commune de Kédougou et de ses collègues élus de Salémata.

« Nous sommes fiers de nos hommes qui nous dirigent, de nos hommes politiques. Le Sénégal, c’est un petit pays mais qui a des hommes valeureux. Et le dialogue islamo chrétien est cité de par le monde. Et les gens vivent dans la symbiose, dans l’entente. Je pense que c’est une chance. Personne ne pourra transformer notre pays sans nous. Ce n’est pas facile de diriger des gens. Chacun cherche son intérêt. Il suffit que son intérêt soit un peu lésé pour qu’il réagisse. Il devient incontrôlable. En tout cas du courage, nous sommes là pour prier, pour vous accompagner dans nos prières nos humbles prières comme on le dit pour que le seigneur vous assiste ».

Toutefois, le Maire Ousmane Sylla reconnait avoir réussi cette mission grâce au soutien de ses collègues.

« Tout ce que nous avons fait ici vient des conseils du maire de Salémata et du président du conseil départemental. J’ai simplement soumis l’idée et eux ils ont décidé de la façon de faire. Je pense ça c’est une leçon très importante pour nous Quand on vient dans une localité même si on a grandi ici, quand on passe par le bon chemin, finalement ça devient une réussite. Et je suis très heureux d’être ici présent. »

Naturellement en tant que natif de Salémata, Ousmane Sylla a offert une importante quantité de sucre aux communautés musulmanes et Catholique de Salémata.

Print Friendly, PDF & Email