Kédougou : Naissance d’un Mouvement de Jeunes pour le Développement et la Renaissance de la ville de Kédougou (MJDRK).

 Le MJDRK entend jouer sa partition dans la conscientisation des masses populaires pour donner un nouveau souffle à la ville de Kédougou.

Les jeunes de Kédougou sont plus que jamais décidés  à mener à bon port ce mouvement en à combattant de toutes ses forces le laxisme qui perdure dans cette commune.

Sauvegarder les intérêts de Kédougou

« S ‘il y aura développement  ça passera par nous.  Nous devrons mettre l’intérêt général au-dessus de l’intérêt personnel. Il faut que nous soyons bien outillés pour faire parti de ces instances. On a besoin de toutes les compétences nécessaires. Il y a trop de mouvements politiques mais cela ne nous intimide pas. Le combat c’est pour que les générations futures soient à la tête de ces instances .Nous devrons laisser un héritage à la jeune génération »

Avec ses 400 membres  ce mouvement compte aider la jeunesse à se retrouver en mettant Kédougou au centre de ses préoccupations.

« Les partis politiques ne pensent qu’à leurs intérêts. Nous, nous mettons en avant l’intérêt des jeunes. Nous comptons déjà 400 DSC08377membres. Nous n’excluons pas de coaliser avec des partis politiques à condition de prendre en compte nos préoccupations. Le peuple a besoin de jeunes responsables, conscients et différents de ceux qui  étaient là et qui ont foutu de la pagaille ici .C’est l’échec total des partis politiques depuis 1960. Toujours les mêmes problèmes demeurent. Nous avons une conviction forte que nous voulons présenter aux jeunes »  a soutenu M Siriman Cissokho, l’un des initiateurs de ce mouvement.

Ce mouvement entend mettre fin à la souffrance des populations en redonnant espoir aux jeunes et aux femmes. De nombreuses séances des formations des séances de sensibilisation seront également organisées pour renforcer les capacités des acteurs.

Redonner espoir aux jeunes et aux femmes

« Il faut que la population soit engagée pour asseoir la rupture .Nous avons commencé à porter le message dans les maisons, les quartiers… Il faudrait un engagement soutenu de chacun de nous. Nous sommes en train de nous structurer .nous nous concertons. Si nous devrons aller sur le terrain de la politique nous y irons pour donner une chance, de l’espoir aux jeunes, aux femmes et au reste de la population » a laissé entendre M Famakan Dembélé, coordonnateur du  MJDRK.

De larges concertations sont prévues avec les différents acteurs pour asseoir davantage les bases de ce mouvement.

Adama Diaby

 

 

 

 62 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.