Kédougou : Moustapha Guirassy lance son mouvement politique et vise loin

Forces citoyennes solidaires du Sénégal, c’est le nom du mouvement que Moustapha Guirassy, maire de la commune de Kédougou et par ailleurs  ex- ministre de la communication sous Wade a créé pour atteindre le summum. Il a présenté cette ambition à ses militants rassemblés ce dimanche au domicile de son feu-père Mamba Guirassy.

Les militants, amis et voisins de Moustapha Guirassy se sont mobilisés massivement ce dimanche pour prêterDSC00255 une oreille attentive à leur leader politique.

Guirassy  vise le palais présidentiel

« Je suis bien loin de satisfaire les besoins de chacun. Après les législatives j’avais pris un recul pour réfléchir par respect à la population de Kédougou et du Sénégal. Je ne voulais pas  que ma décision  aille au détriment des avantages de Kédougou. J’ai besoin d’une marche lente mais sûre » a reconnu M Moustapha Guirassy.

DSC00237Cette marche lente et sûre se fera à travers un mouvement dénommé « forces citoyennes solidaires du Sénégal ».Ce mouvement compte reposer essentiellement sur un système de valeurs.

«  On est en train de repenser l’économie. On ne peut pas faire le monde sans nos valeurs. Tout doit reposer sur nos convictions nos valeurs de partage.  L’essentiel c’est de parler  de questions de développement, de participer activement au débat national. Chacun de vous devra participer au débat national. Il faut qu’il y’ait un point de vue à partir de Kédougou. Il faut une émergence. On pense le pays et Kédougou. C’est pourquoi je n’ai pas rejoint l’APR ou créé un parti politique. Partageons cet espoir et mettons  nos idées en commun.» a précisé M Guirassy.

Il a profité de cette occasion pour rendre un vibrant hommage à Mady Cissokho.

Le parcours de Mady Cissokho, pris comme exemple 

« C’est le lieu de saluer  le parcours de Mady Cissokho. On peut penser différemment. Mady Cissokho a gravi DSC00247tous les échelons pour devenir la deuxième personnalité du Sénégal. Nous nous sommes limités à des postes de ministres, de conseillers .Le maximum est d’avoir la possibilité de penser pour un autre fils de Kaolack, de Saint-Louis ou de  Kolda. Nous avons tous les moyens. Qu’on taise les armes. Mady Cissokho et Mamba Guirassy se sont livrés toutes sortes de combats. Vers la fin ils ont compris. Il y a un certain divertissement qui nous anéantit. L’essentiel c’est Kédougou » a souligné M Moustapha Guirassy.

Sachant que ce combat sera long et difficile, le maire de Kédougou s’est dit candidat à sa propre succession.

 Guirassy candidat  aux élections locales

« Si vous le voulez bien, je suis candidat. Ayons le sens de la compassion, ne perdons pas de temps dans des querelles intestines, violence verbale par ci, par là. Les gens vieillissent sans emploi. J’invite chacun de vous à m’assister. Je sais qu’il y aura des divergences mais ensemble, nous essayerons de les dépasser » a-t-il précisé.

Reste à savoir lequel de ces deux combats, Moustapha Guirassy parviendra t-il à remporter. L’avenir nous en dira un peu plus.

Adama Diaby

 

 60 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.