Kédougou : Missirah Dantila étale ses doléances et rappelle à Macky ses promesses

A l’occasion de la célébration du gamou annuel  de Missirah Dantila, les populations ont rappelé aux autorités les principales doléances du village.

A l’image des autres foyers religieux, Missirah Dantila  a été fondé  par le « Saint Homme », El hadj Alpha Oumar Tandian, il  y a environ 130 ans.. Situé à environ 104 km à l’Est de Kédougou et à 50 km  au sud-est de la commune de Saraya, Missirah Dantila  est un haut lieu de pèlerinage.

img_2617

Majoritairement peuplé de Diakhankés originaires de Bambougou Diakha, aujourd’hui, avec une population estimée à plus  de  1600 habitants, Missirah Dantila  fait partie de l’un  des plus gros villages de l’actuelle commune rurale de Madina Baffé.

La célébration du gamou 2016 a été une occasion pour rappeler aux autorités administratives le calvaire que vivent ces populations qui restent encore délaissées par  le pouvoir central. Macky Sall n’a toujours pas respecté ses engagements pour ce village  qui l’a accueilli en tant qu’opposant à la recherche du pouvoir.

« Nous souffrons de l’enclavement. En recherchant le pouvoir, Macky Sall avait promis de mettre fin à cette souffrance de la population en désenclavant notre village. Macky Sall  qui a effectué une visite à Missirah Dantila doit se rappeler de ses engagements. Nous sollicitons également la construction d’une  école franco Arabe à Missirah Dantila, le lotissement du village, l’achèvement des travaux de construction de notre  collège et la pose d’un mur de clôture de l’école primaire. Le village n’a pas d’infirmier chef de poste depuis un an pratiquement  alors  que le poste a été construit depuis 1984.Nous souffrons » a témoigné M Dialiba Tandian, le porte parole du khalife.

img_2815

Il a par ailleurs fustigé le manque d’accompagnement de l’Etat par rapport à l’organisation du gamou annuel de Missirah Dantila à l’image des autres foyers religieux du pays.

« Le soutien de l’Etat est insignifiant pour l’organisation du gamou de Missirah Dantila.  On veut plus que ce que l’on reçoit. C’est un gamou de grande envergure. Pendant les CRD, pour les besoins de préparatifs du gamou parfois, quand on nous promet une tonne de riz, on  ne reçoit que quatre sacs. Ça pose problème que nous devrons faire face à toutes ces charges sans un accompagnement consistant de l’Etat » a laissé entendre le porte-parole du Khalife.

Cette année encore seuls la société Sabodala Gold Operations (SGO) et quelques hommes politiques ont considérablement assisté le village à l’occasion de la célébration du gamou annuel.

« Nous tenons à remercier l’honorable député-maire de Kédougou, Mamadou Hadji Cissé qui est  et reste notre soutien permanent pour l’organisation de notre gamou annuel. Cette année, il  nous  a donné des chaises, des bâches et une enveloppe consistante .Nous remercions par la même occasion M Abdoul Mbaye pour son soutien avec une enveloppe consistante et la société Sabodala Gold Operations (SGO) qui est venue nous appuyer en vivres, en groupe électrogène en plus d’un taureau et d’une enveloppe financière »  a dit M Tandian.

img_2673

La délégation des autorités locales a été dirigée par M Oumar Mbacké Diallo Adjoint au préfet de Saraya en présence de M Sadio Danfakha premier vice président du conseil départemental de Saraya entre autres.

Yoro Diallo stagiaire

 68 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.