Kédougou : Mako Exploration Company donne un nouveau souffle à l’environnement

La société Mako Exploration Company (MEC) a procédé ce vendredi 12 septembre 2014 au démarrage officiel de son programme pilote de reboisement de site dans le village de Tenkoto (commune de Tomboronkoto). La cérémonie a été présidée par M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, le sous-préfet de Bandafassi.

C’est sur Tenkoto Ngari, village situé à environ 18 km de Kédougou, que la société Mako Exploration Company (MEC) a porté son choix pour dérouler un programme pilote de réhabilitation de site, une première pour une société d’exploration.

S’étendant sur une superficie de 1,760 ha, cette ancienne carrière ouverte au moment des travaux de terrassement de la  route nationale RN7  attendait enfin ce moment pour être revêtue. Sur place jeunes, femmes et hommes répartissaient les plantes au bord des trous creusés  et  distants de 4 m les uns des autres.

Pour aucune perte nette de la biodiversité

La réalisation de ce programme pilote reste une priorité pour la société Mako Exploration Company.

DSC04199

«Mako Exploration Company s’est engagée à remettre en état les terres et les forêts touchées par ses travaux d’exploration. Nous ne sommes pas encore une société d’exploitation mais une société d’exploration. Notre société est attachée au principe d’aucune perte nette de la biodiversité.  C’est la politique de notre société. Là où nous nous trouvons aujourd’hui n’est pas dans notre permis. Nous voulons la réhabilitation faire en dehors de notre permis car chaque  geste que nous faisons, nous inquiétons l’environnement. Quand on détruit, il faudra replanter. Dans notre permis, nous défrichons, ailleurs nous allons le remplacer » a précisé M  Boubacar Thera, le Directeur de la société MEC.

L’espoir renait pour les populations de Tenkoto

Les populations de Tenkoto ont accueilli à bras ouverts cette initiative de la société MEC. Ainsi ont-elles pris d’assaut le site pilote distant d’environ 2 km de leur village pour prendre part  au lancement de ce programme.

DSC04271

«  Avec la réhabilitation, la société MEC nous ramène à nouveau  dans notre ancien fief .Aujourd’hui avec l’appui de Mako Exploration Company, nous, les femmes sommes prêtes à travailler pour réhabiliter ce site. Nous sommes très contentes de cette initiative de la société MEC .J’ai personnellement grandi à côté de mon papa dans des activités de reboisement Le reboisement est très important car même si les récoltes ne sont pas bonnes, l’on peut se contenter des fruits des arbres que nous avons plantés. L’ombrage des arbres peut servir de lieu de repos pour humains et animaux et tout le monde pourra bénéficier de ses fruits. » a témoigné Mme Dioncounda Camara, habitante de Tenkoto.

Pour un partenariat fructueux entre populations, autorités et la société MEC

Il faut dire que l’identification de ce site pilote a nécessité la collaboration de l’Inspection Régionale des Eaux et Forêts de Kédougou, la commune de Tomboronkoto et la société MEC.

Ainsi, M Nfaly Camara, le maire de Tomboronkoto a réaffirmé la disponibilité de sa commune à collaborer avec la société Mako Exploration Company et les différents services particulièrement les eaux et forêts dans le domaine de  la gestion de l’environnement.

M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, le sous-préfet de Bandafassi et M Malang Kidiéra, l’inspecteur régional des eaux et forêts de Kédougou ont magnifié  à sa juste valeur la mise en œuvre de ce programme avant d’exhorter les populations à se l’approprier parce que le travail qui sera fait va de leur intérêt.

 1200 plantes  de 7 espèces à planter sur une superficie de 1,760ha

Pour joindre la parole à l’acte, autorités et populations ont procédé au reboisement du site pilote.

DSC04223

« Nous avions prévu de planter 7 espèces locales dont  le Khaya  senegalensis, le jujubier, le baobab, le tamarinier (tamarindus indica),le madd ou sabba senegalensis, le kadd, soit au total 1200 plantes qui seront utiles pour les populations. Dans l’avenir, elles pourront récolter les feuilles, les fruits pour leur consommation locale. Nous sommes en train de réfléchir sur l’option du greffage pour réduire le cycle de production des plantes » a indiqué M Cheikh Sylla, le coordonnateur du département environnement de la société MEC.

Fidèles aux principes de respect des normes  et de gestion de l’environnement, la société ne s’est pas débarrassée des gaines de plastiques sur le lieu du reboisement. Elles ont toutes été ramassées et ramenées au niveau du camp de la  société MEC.

DSC04274

A terme les résultats de ce programme pilote permettront de déterminer les paramètres techniques  et sociaux nécessaires à la mise en place d’un projet de reboisement de succès la sélection des espèces, du site, des techniques de plantation, d’entretien et des protocoles de partenariat avec les autorités locales de la commune.

Ainsi, la société  parviendra-t-elle à la définition d’un modèle qui peut être répliqué à l’avenir pour les futures activités de reboisement.

 111 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.