Kédougou : L’hôtel  de ville de Kédougou  d’un coût de 165 millions a été inauguré ce jeudi

El hadj Oumar Youm, le ministre de la gouvernance locale et de l’aménagement du territoire a procédé ce jeudi 5 février 2015 à l’inauguration de l’hôtel de ville de Kédougou et au lancement du projet d’extension du réseau électrique dans ladite commune.

DSC08625

La  cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence des élus locaux  de la région de Kédougou, des autorités administratives, religieuses et coutumières, des jeunes entre autres.

Mamadou Hadji Cissé, député- maire a salué à sa juste valeur cette initiative de l’Etat du Sénégal visant à accompagner les collectivités locales.

« Cette réalisation réduit les inégalités spatio-temporelles entre le nord et le sud. Nous nous engageons à faire bon usage de ces infrastructures et de continuer à bien rendre  service  à la population de Kédougou » a-t-il souligné non sans manifester son engagement à soutenir le Plan Sénégal Emergent(PSE).

« Nous vous exprimons notre engagement à vous soutenir. Vous direz au président de la république que nous sommes satisfaits. Et nous manifestons notre engagement à l’accompagner dans la mise en œuvre du PSE. Nous y mettrons toute notre énergie. Pour nous, faire de la politique est un plaisir d’agir pour les autres » a-t-il promis.

D’un coût estimé à 165 millions de FCFA, Kédougou est la seule commune périphérique à bénéficier d’un joyau de ce montant.

« Les bâtiments de ce genre sont construits dans le centre à Thiès ou à Dakar, mais pas à la périphérie. Aujourd’hui avec l’acte 3, vous avez des bâtiments à la mesure de l’ambition des collectivités locales de la périphérie. Qu’on soit à Dakar ou à Kédougou, l’aspiration est la même. On fera 20 millions d’équipement dans cet hôtel de ville.» a  confié El hadj Oumar Youm, le ministre de la gouvernance locale et de l’aménagement du territoire

Lessény  Sy, le président du conseil départemental de Kédougou  reste convaincu que  cette inauguration est le premier événement d’une liste d’infrastructures qui laisse des espoirs pour les populations.

Concomitamment, à cette inauguration, le ministre de la gouvernance locale et de l’aménagement du territoire a procédé au lancement du projet d’extension du réseau électrique dans ladite commune. Estimé à un coût de 100 millions de FCFA, ce projet concerne les quartiers Pasteur Butler, Ndiormy et Gomba qui de l’indépendance à nos jours n’ont pas connu de fourniture en électricité.

 119 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.