Kédougou : Les Talibés mourides marchent pour venger pacifiquement le Cheikh

Les talibés mourides sont descendus dans la rue ce jeudi 4 février 2016 pour fustiger la caricature dont a fait l’objet le vénéré  Cheikh Ahmadou Bamba sur le site de jeune Afrique.

DSC08717

Les talibés mourides, tidjanes, musulmans, notables vieux comme jeunes ont arpenté les rues de la commune de Kédougou pour fustiger avec leur dernière énergie la caricature dont a été victime leur guide spirituel  Cheikh Ahmadou Bamba , le sauveur. Une fois à la gouvernance de Kédougou, El hadj Daouda Sall, le représentant de la communauté mouride de Kédougou a exprimé son indignation face à cette situation.

DSC08728

« Nous sommes venus à notre tour exprimer toute notre colère, dans la discipline la caricature dont notre guide spirituel a fait l’objet. Nous souhaiterons que vous transmettiez au chef de l’Etat toute notre indignation face à ce comportement que nous déplorons à la hauteur de l’acte » a déploré El hadj Daouda Sall.

Il faut dire que ce  message est devenu celui  de tout le Sénégal, celui de toute l’Afrique, de tous les croyants. C’est pourquoi, en réponse au porte-parole de la communauté mouride William Manel, le gouverneur de région, chef de file de l’administration locale a condamné l’acte posé.

DSC08726

« Pour ce qui nous concerne, nous au Sénégal, la voix la plus autorisée du pays, celle du président de la République a déjà clôt ce débat là en condamnant fermement cette caricature qui est inacceptable dans un pays comme le Sénégal. S’attaquer à la foi de quelqu’un, s’attaquer à la religion, s’attaquer à un symbole comme Cheikh Ahmadou Bamba au Sénégal c’est inacceptable, c’est intolérable. Aujourd’hui, la marche que vous avait faite, chaque pas que vous avez fait, derrière chaque pas, il y a un sénégalais, il y a un africain, un musulman, un croyant. C’est ce qui symbolise le combat de Cheikh Ahmadou Bamba  qui s’est battu pour le rayonnement  de la religion musulmane qui s’est battu pour la dignité de l’homme noir. Il s’est battu avec comme seule arme, la conviction, la paix. Je pense que tout cela vous l’avez matérialisé aujourd’hui en marchant sereinement, pacifiquement sans incident pour montrer que chaque sénégalais qu’il soit à Kédougou ou qu’il soit à Dakar  s’est senti meurtri, attaqué dans ce qu’il a de plus chère, sa foi » a-t-il précisé.

Dans les prochains jours, la communauté mouride de Kédougou a promis de déposer un mémorandum auprès du gouverneur de région.

 

 54 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.