Kédougou : Les journalistes sur le chemin de l’investigation

Le programme USAID PGP  offre à l’Association des journalistes en Régions Frontalières (AJRF) une occasion de se former sur le journalisme d’investigation.

L’Initiative  pour  la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) est une  norme mondiale visant à améliorer la transparence et la responsabilité dans  les pays  riches  en ressources minérales (pétrole, gaz et mines). Elle encourage le gouvernement, les entreprises et la société civile à travailler ensemble pour élaborer un cadre pour la publication régulière des paiements et des recettes  générées par les industries  pétrolière, minière et  gazière

Or, au Sénégal, jusque là, la contribution des médias reste encore peu perceptible  dans le cadre du suivi du processus de mise en œuvre de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE).

Raison suffisante pour que le programme Usaid/PGP organise cet atelier dont l’objectif principal est d’assurer la formation des journalistes sur les techniques de journalisme d’investigation axées sur le secteur minier dans le cadre de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE).

mamadou habibou diallo

« L’appui aux médias locaux et nationaux pour favoriser l’information et la sensibilisation des communautés et des populations sur l’évolution du processus ITIE constitue un des cinq axes stratégiques ciblés par le Programme Gouvernance et Paix au Sénégal (USAID/PGP). L’investigation étant un des genres journalistiques les plus nobles. Une presse libre et indépendante bien formée sur les techniques d’investigation constitue une véritable sentinelle contre la corruption et particulièrement dans la gestion des ressources minérales » a souligné M Mamadou Habibou Diallo, chargé de communication du programme USAID/PGP.

Il a par ailleurs réitéré l’engagement du  PGP toujours disposé à accompagner les médias afin de contribuer efficacement à l’information et à la sensibilisation sur  l’ITIE au moment le Sénégal se prépare à déposer son 1er  rapport, une exigence de cette norme après son adhésion en octobre 2013 à l’ITIE.

Cette approche proposée par le PGP dans le cadre de l’appui au processus de l’ITIE au Sénégal vise à accompagner le processus de la validation de la candidature du Sénégal vers l’étape de la confirmation en appuyant sur le levier du comité national tripartite et sur la société civile à travers la coalition des organisations de la société civile pour la transparence dans la gestion des ressources minérales.

 54 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.