Kédougou: Les journalistes formés sur le traitement de l’information liée au terrorisme

La Fondation Konrad Adenauer vient d’organiser un atelier de formation des membres de l’Association des Journalistes en Régions Frontalières (AJRF)  sur le thème: «Quel discours religieux dans les médias face à la montée du terrorisme ».

AJRF (1)

L’ouverture de cet atelier, organisé grâce à l’appui de la Fondation Konrad Adenauer (FKA) a été présidée  à l’auberge Thomas Sankara par le gouverneur M. William Manel. Lors de cette cérémonie d’ouverture, le secrétaire général de l’AJRF M. Mamadou Lamine Barro a remercié la Fondation pour son soutien non sans rappeler l’historique de la création de l’association. « C’est devenu depuis Mai 2010 avec FKA une tradition d’organiser des formations pour les journalistes sur des sujets aussi cruciaux que celui qui nous réuni aujourd’hui. L’AJRF est constituée de journalistes venant de diverses régions partageant une frontière avec un autre pays. Depuis sa création, elle débat de plusieurs questions impactant sur la population. Le choix de ce thème n’est pas fortuit car les médias sont des structures adéquates dans la culture de la paix. Nous remercions la Fondation pour l’excellence de votre collaboration mais aussi le gouverneur qui malgré son emploi du temps chargé a tenu à ouvrir en personne cet atelier» avait-il déclaré.

Le gouverneur dans son mot d’ouverture a  rappelé l’important rôle du journaliste.

AJRF (5)

« Je salue cette initiative de l’AJRF qui nous permet d’échanger sur un sujet aussi important que le terrorisme. Le journaliste est un acteur de développement. Il doit savoir filtrer l’information et décider de ce qui doit être publié. Nous devons être plus conscients de nos responsabilités que ce soit les agents de l’ordre et de la sécurité, des autorités mais aussi des journalistes. Dans notre situation au Sénégal, le meilleur moyen est la prévention mais aussi la sensibilisation et les journalistes y ont leur rôle à jouer. J’attends donc beaucoup des conclusions de cet atelier » a-t-il dit.

Animé par M. Hamidou Sagna, journaliste et chef du bureau information et communication au ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, cet atelier s’inscrit dans le cadre de la capacitation des membres de l’AJRF.

A l’occasion de la clôture de l’atelier, les participants ont remercié les organisateurs assurant que les acquis vont être mis à profit.

« Nous remercions l’AJRF pour la tenue de cet atelier mais aussi le formateur M. Sagna. Nous avons beaucoup appris en ces deux jours et nos productions en disent long. Nous avons tenu compte des critiques et nous améliorerons par là nos capacités. Nous terminons par remercier la Fondation que tout le monde connait à Kédougou de par ses actions » a déclaré M. Martin de la radio communautaire de Salémata.

Djibril Bâ

 62 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.