Kédougou : Les femmes catholiques vont s’engager massivement dans la politique

L’Association des femmes catholiques de Kédougou, membre de La coordination des Unions Diocésaines des Associations Féminines Catholiques du Sénégal(CUDAFCS)  a bénéficié ce vendredi d’un atelier de formation organisé par la Fondation Konrad Adenauer(FKA) sur « les droits et devoirs civiques, bonne gouvernance et élections locales ».

Les aléas de la maternité, l’analphabétisme, les charges domestiques et les pesanteurs socioculturelles constituaient jusque là des obstacles à l’affirmation des femmes  catholiques de la région de Kédougou en politique.

Ces obstacles font que la femme n’a pas de temps pour gérer sa politique sachant que la politique  exige de la disponibilité d’être toujours au service de et à l’écoute des militants.

Raisons suffisantes pour que la fondation Konrad Adenauer vole au secours de l’Association des Femmes Catholiques de Kédougou, en organisant un atelier de sensibilisation. Le thème retenu est «  Droits et Devoirs de la Femme, Bonne gouvernance et élections locales ».

Mme Brigitte Traoré, la conférencière  a saisi cette occasion pour clarifier les différents concepts. « La femme catholiqueDSC00123 est mère, soutien de famille, Elle éduque spirituellement les membres de la famille. Elle ne doit pas simplement se limiter à ces devoirs traditionnels .Elle doit s’engager autrement pour pouvoir participer au développement du pays. La femme doit s’exprimer, elle a droit de vote, droit d’accéder aux instances, pour cela il faut que la femme s’engage » a-t-elle souligné.

Ces messages ne sont pas  entrés dans les oreilles d’un  sourd. La plupart des participantes ont aussitôt manifesté leur détermination à surmonter les obstacles pour mieux s’affirmer en politique.

« L’objectif est de conscientiser les femmes pour leur demander de s’impliquer dans le combat politique pour aider les enfants. Les femmes politiques ont aussi leur place dans le combat. Pour cela il faudra combattre l’analphabétisme. Il DSC00119faut que les femmes soient scolarisées ou alphabétisées. Avec la fondation Konrad Adenauer nous sommes rassurées en termes d’accompagnement au renforcement de capacités des femmes » a précisé Mme Josette Boubane, présidente de l’Association des femmes catholiques de Kédougou.

Elles ont par ailleurs salué l’appui constant de la fondation Konrad Adenauer.  « Nous sommes persuadées que les femmes pourront désormais avoir le courage de s’engager dans DSC00120la politique pour accéder aux instances de prise de décisions .Nous pensons avoir de braves femmes qui pourront occuper des postes  de responsabilités» a souligné Mme Cécile Bonang.

Les participantes ont pris l’engagement de restituer les conclusions de cette session de formation à leurs sœurs dans leurs localités respectives (Kédougou, Salémata, Bandafassi…).

Adama Diaby 

 58 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.