Kédougou : Le service de l’Action Sociale  apporte des soutiens aux veuves

Dans le cadre du programme « Enfance déshéritée » le service départemental de l’Action Sociale de Kédougou a procédé ce lundi 10 avril 2017, à des cérémonies de passage de chèvres à une dizaine de veuves des communes de Fongolimbi et de Dimboli.

La première étape de cette cérémonie de passage de chèvres s’est déroulée à Fongolimbi en présence, des élus locaux, des bénéficiaires et de M Ababacar Dabo, Adjoint au Sous-préfet de Fongolimbi.

Ainsi, le représentant du Maire de la commune de Fongolimbi a salué et remercié  les initiateurs pour avoir fait un bon choix en ciblant les veuves.

« Choix ne pouvait être plus  judicieux  et pertinent que ce choix là. Les femmes veuves souffrent beaucoup dans la zone. Elles constituent une couche vulnérable. Cette sécurité  alimentaire  doit être  gagnée par les femmes. Elles s’activent dans diverses  activités pour soulager les familles. Nous avons placé une centaine de têtes  de chèvres avec le programme USAID/ Yaajeende. Cette action que vous posez sera un plus pour ces braves femmes »  a souligné M Abdou Rahimi Diallo, Adjoint au maire de Fongolimbi.

Par ailleurs, il a exhorté les bénéficiaires à bien prendre soin des chèvres afin que les donateurs puissent être motivés à continuer à soutenir d’autres femmes vivant dans les mêmes conditions.

Il faut dire que le représentant de l’Etat a magnifié à sa juste valeur cette belle initiative de l’Action sociale.

« Ce geste vient au moment opportun. Les actions visent à atténuer les conditions  d’existence des femmes. Je me réjouis de ce placement de chèvres qui sûrement soulagera ces veuves souvent confrontées à des difficultés. Ce programme a une importance capitale car il contribue dans le développement de l’élevage et dans la lutte contre l’insécurité  alimentaire. Les femmes de Fongolimbi sont engagées. Tous les jours, elles prennent des bassines de mangues pour les transporter à Kédougou. Je remercie  l’action sociale tout en souhaitant que ce programme soit bénéfique pour les femmes bénéficiaires.  Je demanderai surtout aux femmes de bien entretenir ces chèvres et de ne jamais les négliger. Nous nous engageons à faire le suivi nécessaire en mettant à contribution toute notre vigilance pour le rayonnement  du programme » a souligné M  Ababacar Dabo,  adjoint au sous préfet  de Fongolimbi.

Sous un autre registre la suite de la remise symbolique des chèvres aux bénéficiaires, Sidy Baldé Touré, le président de l’association  des handicapés  de Fongolimbi a conduit le chef de service départemental de l’Action Sociale dans l’enclos et le poulailler exploités par ladite structure.

Il s’agit juste d’un suivi des activités économiques de l’Association des Personnes Handicapées de Fongolimbi qui s’activent dans l’aviculture et l’élevage  et des chèvres. Ces activités entrent dans le cadre du programme de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) piloté par la Direction de l’Action sociale.

Dans la commune de Dimboli, cinq femmes veuves en provenance des villages de Malinda, Dialaya, Toggé, Dimboli et Madinatou  ont bénéficié chacune d’une chèvre. Elles ont par ailleurs reçu comme recommandations de bien respecter les principes du passage Autre voies. Si toutefois, une chèvre mourrait, d’alerter dans les 24 h qui suivent les services compétents qui viendront faire le constat. Celle  ou celui qui tentera de voler ou de vendre une de ces chèvres court beaucoup de risques

Sara Boye Diallo, le chef de village remercié les donateurs. Les bénéficiaires ont pris l’engagement de bien entretenir les chèvres et de respecter à la lettre les consignes du passage.

 58 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.