Kédougou : Le REFDEV prépare les jeunes filles à lutter contre les grossesses précoces…

Le Club des jeunes filles de Dandé-mayo mis en place dans le cadre du partenariat entre le Réseau des Femmes pour le Développement de Kédougou(REFDEV)  et le Centre Conseil Ado a démarré ses activités  ce samedi 25 avril 2015.

 DSC01219

Dans la région de Kédougou, les adolescentes sont souvent exposées aux dangers de la sexualité précoce (grossesses précoces, IST/VIH-sida), à certaines pratiques culturelles (mariages précoces, abus et violences de tous genres). La prise en charge  des victimes  de ces faits de société  pose un réel problème à cause du tabou et du manque de dispositif de prise en charge dans certaines localités.

C’est dans ce contexte que le Réseau des Femmes pour le Développement de Kédougou (REFDEV) et le Centre Conseil pour Adolescents (CCA) de Kédougou ont uni leurs efforts pour venir à bout de ces fléaux qui gangrènent l’avenir de ces adolescentes. Cela s’est matérialisé le 31 décembre 2014 par la signature d’une convention de partenariat entre les deux structures.

« L’objectif est de sensibiliser sur la Santé de la Reproduction  mais aussi d’installer des clubs de jeunes filles dans les différents quartiers de la commune de Kédougou. Nous souhaiterons  également que ces clubs soient des modèles car on ne voudrait pas que ces filles de ces clubs être victimes de grossesses, de mariages précoces ou d’IST » a précisé M Mansour Guèye, coordonnateur du centre conseil Ado de Kédougou.

C’est aux environs de 20 h 00 ce samedi 25 avril 2015 que le club de Dandé-mayo a démarré ses activités de sensibilisation autour d’une séance de projection de film sur le  VIH.L’ambiance était décontractée, les jeunes filles membres de ce club ont participé activement au débat.

«Nous sommes très contentes de cette initiative du REFDEV. Cette séance nous a permis de nous exprimer et de comprendre les modes de transmission et de prévention contre le VIH/SIDA. Nous allons continuer à appliquer les conseils que nous avons reçus ici et les partager avec nos camarades, nos frères et sœurs partout » a témoigné Moumina Hanne,la présidente du club des jeunes filles de Dandé-Mayo.

DSC01225

M Maguette Diop, l’inspecteur régional de la jeunesse a magnifié ce partenariat entre le CCA et le REFDEV.

« Ce sont ces genres d’activités qui nous permettent  de faire la promotion de la santé de la reproduction auprès des adolescentes de la région de Kédougou par l’adoption de comportements responsables » a-t-il précisé.

Pour un début ,seules des filles sont concernées .A terme, il s’agira de  former dans la commune de Kédougou 300 adolescentes âgées de 10 à 18 ans  sur les méthodes participatives en santé de la reproduction, de créer 12 clubs de jeunes filles qui vont constituer des cellules d’alerte et de veille sur  les cas de grossesses, d’abus ou de violences.

Des activités de prévention et de prise en charge seront mises en œuvre par les clubs de jeunes filles formés et capacités, des actions de suivi-évaluation  périodiquement organisées pour évaluer le niveau d’appropriation des modules et organiser les séances de rémédiation.

 

 78 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.