Kédougou : Le patrimoine culturel immatériel de la région est répertorié

En prélude à la mise en œuvre du projet de préservation du patrimoine culturel immatériel, les acteurs  viennent de dérouler une séance de pré inventaire.

Le Sénégal est l’un des pays qui a accepté de contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Ce travail consiste à identifier patrimoine culturel immatériel, à le répertorier  pour bien le conserver pour la postérité. Les objectifs sont relatifs à la convention de l’UNESCO de 2003 qui stipule qu’il faut essayer de préserver le patrimoine culturel immatériel. C’est dans cette logique que le ministère de la culture et de la communication a ratifié une convention.

p1220941

 

« Nous nous sommes réunis pour faire un travail de pré inventaire du patrimoine culturel immatériel de la région de Kédougou. C’est un projet qui sera mis en œuvre en 2017. Cette séance de travail a permis aux acteurs culturels et aux personnes ressources de confirmer le travail de terrain réalisé pour répertorier le patrimoine culturel de la région » a précisé M Youssouph Diatta ,le Directeur du centre culturel Régional de Kédougou

Les activités prévues, il s’agit  de discuter avec les personnes ressources de la région sur les arts spectacles, les rituels, les danses, identités culturelles et de bien les référencer.

Plus d’une vingtaine d’aspects du patrimoine culturel immatériel ont été répertoriés. Il s’agit entre autres des tresses « djoubandé », le grand baobab d’Iwol, le festival des ethnies minoritaires, la fête des miradors.

Comme principale recommandation formulée au sortir de cette rencontre, c’est que la population doit se préparer pour accueillir ce projet en 2017. Toutes les forces vives doivent s’engager à mettre à contribution pour le développement de la région de Kédougou.

 55 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.