Kédougou : Le Festival du folklore de Bandafassi se prépare

Les préparatifs vont bon train pour la  tenue de la première édition du festival du folklore et des produits agricoles de Bandafassi. Ce vendredi 24 Mars, M Mamadou Yoro Bâ, le Maire de Bandafassi, était face à la presse.

Jusque là, bien qu’étant une compétence transférée aux collectivités locales, rares sont les élus locaux qui accordent beaucoup d’importance à la culture. Dans la plupart des cas, la culture est traitée en parent pauvre. C’est ce qu’a compris le conseil municipal de Bandafassi en adhérant à ce projet initié par le Mamadou Yoro Bâ sur le conseil de son bras technique M Makhtar Sidy Mbaye, Directeur du village communautaire de Bandafassi.

« Chaque année, nous avons l’habitude d’inscrire cette activité dans notre budget. Cette année sera la bonne, car nous avons décidé enfin d’organiser un festival du folklore et des produits agricoles. Bandafassi est la porte d’entrée du pays Bassari et accueille différents projets et programmes intervenant dans le secteur de l’agriculture. Et les plus grands producteurs de maïs, de riz résident dans la commune de Bandafassi. Certes, il y a des progrès, mais des difficultés persistent. Ce festival sera un moment idéal pour instaurer davantage le dialogue entre les différents acteurs qui vont discuter sur des questions très importantes liées au développement de l’agriculture. Ce sera le moment pour exposer les produits locaux, les outillages d’hier et ceux aujourd’hui pour permettre à la jeune génération de comprendre un peu le passé .Le tourisme ne sera pas laisse en rade. Nous allons présenter quelques sites touristiques de la commune. Vous savez bien qu’au-delà des ethnies minoritaires Iwol abrite le plus grand baobab du Sénégal » a précisé M Mamadou Yoro Bâ, le Maire de la commune de Bandafassi.

Il reviendra à la charge pour apporter des précisions : « Nous avons mis en place des commissions,(commission d’organisation, commission de la logistique, commission  accueil hébergement, restauration. Nous avons également tenu des rencontres avec les chefs de villages afin d’impliquer tout le monde notamment, les jeunes, les femmes. La commune de Ngayokhème, la commune du ministre de la culture est l’invitée d’honneur de cette grande manifestation. Nous veillerons à ce que les festivaliers puissent manger à satiété, être bien logés. La gendarmerie assurera la sécurisation des lieux du début à la fin de l’activité. Tant que je serai là comme maire de cette commune, je veillerai à ce que ce festival puisse être pérennisé ».

Il faut dire que le budget prévisionnel de cette manifestation est estimé à 12  280 000 FCFA. Les projets ou programmes (PR2S, PADAER, Bamtaaré, PRODAC) vont accompagner les organisateurs.

 71 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.