Kédougou : Le conseil départemental tient ses promesses à la jeunesse

La gazelle de Kédougou a reçu ce mercredi 28 octobre 2015 une subvention du conseil départemental, histoire de soulager les joueurs et l’encadrement.

DSC05368

Cet accord de subvention fait suite à la lettre de demande de soutien que les responsables de la gazelle ont adressée au a conseil départemental.

« Notre  soutien est de 500 000 FCFA, un jeu de maillots et un ballon de football, un jeu de maillots et deux ballons destinés à l’équipe de handball. Nous avons êtes des acteurs sur le terrain .Et, nous sommes très sensibles à toutes les difficultés que vous rencontrez pour que l’équipe fanion de la région puisse remporter d’autres trophées dans les compétitions. Dans le vote du prochain budget, nous allons prévoir une ligne budgétaire pour prendre en charge vos préoccupations. Il en sera ainsi pour toute la durée de notre mandat. Nous allons prendre en charge toutes les disciplines. Toutes les sections méritent un appui » a précisé M Sadio Dembélé, 1er vice-président du conseil Départemental de Kédougou.

Venu en présence de différents membres de commissions, M Clavadino Mendes, au nom de M Mamadou hadji Cissé, le président de la gazelle a salué à sa juste valeur le geste du conseil départemental de Kédougou.

« Vous avez tenu votre promesse. Nous en sommes satisfaits et fiers.  L’ASC gazelle est la seule équipe compétitive au niveau départemental.  Tous les 15 jours on court derrière 500000 FCFA (400 000 pour les frais de transport et 10000 pour recevoir des équipes adverses). Cet appui ne nous surprend pas car, le bureau du conseil départemental est composé de sportifs » a-t-il reconnu.

DSC05377

M Mendes a profité de cette occasion pour interpeller l’Etat et les sociétés minières sur les obstacles qui freinent le développement du sport dans la région de Kédougou.

« Il est inadmissible que la gazelle de Kédougou ne parvienne pas à avoir un sponsor avec toutes les sociétés minières présentes dans la région. Nous avons besoin d’un stade multifonctionnel avec des projecteurs dignes de ce nom .Si nous avons un seul bus, nous n’allons plus nous lamenter de problèmes de transport. Faute de centre de production de pièces d’identités numérisées, on ne peut pas présenter de petites catégories. Il faut impérativement posséder une carte d’identité numérisée pour pouvoir prétendre à une licence numérisée» a-t-il fustigé.

Par ailleurs, la gazelle de Kédougou continue à développer d’autres stratégies pour venir à bout des problèmes auxquels, elle est confrontée. Ce qui n’exclut l’Etat, les collectivités locales, les sociétés minières et autres partenaires à venir en aide à l’équipe fanion de la région de Kédougou.

« Nous sommes en train de nous battre pour éviter de nous déplacer. Il faut également accompagner les autres équipes qui viendront. On ne s’attendait pas à avoir un soutien du conseil départemental pour l’équipe de handball. Nous sommes prêts à vous  accompagner pour créer une équipe de football féminine » a ajouté M Mendes.

Il faut dire que Kédougou est la seule région qui n’a pas encore bénéficié du programme de construction de stade régional. C’est la seule région du pays où il est impossible de pratiquer le sport la nuit faute de projecteurs dignes de ce nom.

 54 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.