Kédougou : Le conseil départemental a tenu son débat d’orientation budgétaire

Les conseillers départementaux de Kédougou se sont retrouvés ce lundi 29 décembre 2014  pour les besoins d’un débat d’orientation budgétaire(DOB).

DSC06992

Le DOB  a pour but de renforcer la démocratie participative en instaurant une discussion au sein de l’assemblée délibérante sur les priorités et la situation financière de la collectivité.

Depuis son installation le 18 juillet 2014, le conseil départemental a voté son premier budget  pour le dernier semestre de l’exercice 2014. Bien que voté et approuvé et estimé à 109 334 329 FCFA, ce  budget  n’a pas  été exécuté faute de ressources. Le conseil départemental a fonctionné sur les ressources héritées du défunt conseil régional 31 302 735 FCFA pour le fonctionnement. Avec un montant un accent particulier a été mis sur la prise en charge des agents notamment par la sécurisation de leurs salaires. 510 000Fcfa ont été utilisés pour doter l’Inspection Médicale des Ecoles en médicaments entre autres.

Il faudire que ce DOB a été une occasion pour le conseil départemental de Kédougou de décliner ses priorités pour le vote du prochain budget.

«  Le débat a été riche .Nous mettrons l’accent sur les investissements sans occulter les problèmes de fonctionnement de certains services. Nous allons investir dans la santé, l’Education, l’environnement. Nous allons essayer d’inverser cette tendance qui fait de Kédougou une région au sous-sol riche mais dont les populations restent encore pauvres. Nos ressources sont insuffisantes car nous ne dépendons que des fonds de dotation et des fonds de concours .Nous allons explorer d’autres pistes de recettes c’est là que nous devrons faire preuve d’ingéniosité. Nous allons mettre à profit la coopération décentralisée et la contribution des ong pour prendre en charge les principales préoccupations des populations » a souligné M Lessény Sy, le président du conseil départemental de Kédougou.

Le conseil départemental compte  revoir si les amodiataires ont respecté leurs cahiers de charge pour pouvoir renouveler leurs licences. En ce concerne la politique de prise en charge des sinistres le conseil départemental travaillera en partenariat avec les services techniques  pour voir ce qu’il  faut faire.

 56 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.