Kédougou : L’association « Bassari » offre à la commune de Dindéfélo, un centre de formation pour les filles

La cérémonie d’inauguration a été présidée ce samedi 12 Novembre 2016 par M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, sous-préfet de l’arrondissement de Bandafassi.

p1220656

La création de ce centre de formation est une ingénieuse idée de projet  de M Alpha Diallo guide touristique, propriétaire d’un campement éco-touristique situé dans le village de Thiabé Carré (commune de Dindéfélo). Il a été soutenu dans la réalisation de ce projet par l’association « Bassari » créée en Espagne. Cette structure composée essentiellement de femmes compte aujourd’hui plus de 250 membres.

p1220724

« Nous étions de passage dans la zone, il y a deux ans en voyage d’écotourisme. Nous avions été frappées par les dures conditions de vie des populations notamment des femmes et des filles. C’est ainsi que, de retour en Espagne, nous avions créé une association dénommée « Bassari » pour essayer de soutenir Alpha dans son projet création d’un centre de formation  afin de permettre aux filles de trouver une formation professionnelle. En quelques mois, les travaux ont été réalisés. Nous prenons l’engagement de vendre en Espagne les produits que les jeunes filles fabriqueront ici dans le centre » a témoigné Mme Susana Torre, la présidente de l’association « Bassari ».

Ce projet a coûté 20 000 euros  soit un peu plus de 13 millions de FCFA. Il est également envisagé d’y installer un réseau internet afin de faciliter l’interconnexion des activités du centre avec le monde entier. Ce centre accueille présentement une vingtaine de filles de Thiabécarré  et villages voisins. A la suite de leur formation, 10 nouvelles filles seront intégrées. Les filles de la première cohorte vont servir de monitrices pour les nouvelles. 9 bicyclettes sont mises à la disposition des filles provenant de villages éloignés du centre de formation.

p1220717

« Je suis très satisfait et comblé car l’association Bassari a compris les conditions de vie des femmes de la commune de Dindéfélo. Elles ont compris la souffrance des femmes et des jeunes filles. L’objectif de ce projet est de contribuer au développement de la commune de Dindéfélo. Ce n’est pas la première fois que nous faisons des réalisations dans la zone. Nous avions réalisé 3 puits, un puits à Roundé Bara, un à Yamoussa et un  à Thiancoun Malal. Nous avons également offert un moulin aux femmes de Dindéfélo. Selon les besoins des populations,  nous ferons le nécessaire rien que pour améliorer les conditions de vie des populations » a souligné M Alpha Diallo.

Il faut dire que cette cérémonie d’inauguration a mobilisé Kikala Diallo, maire de la commune de Dindéfélo, M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, sous-préfet de l’arrondissement de Bandafassi, de son adjoint, des autorités religieuses et coutumières, des femmes, jeunes et notables.  Cet acte posé par M Alpha Diallo et ses partenaires de l’association Bassari a été salué à sa juste valeur par les autorités.

p1220672

«  Si chaque enfant de la commune de Dindéfélo faisait comme Alpha, les populations ne se plaindront de rien. Nous sommes très satisfaits de l’acte posé et remercions l’association Bassari dans son ensemble. Ce  centre est utile car elle  sauve des familles dans la zone. Au-delà de régler la question de l’emploi, les filles et femmes formées seront capables de bien prendre soin de leurs époux. Nous sommes disposés à vous accompagner dans toutes vos démarches » a indiqué M Kikala Diallo, le Maire de la commune de Dindéfélo.

A sa suite, M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, le sous-préfet de Bandafassi a précisé que le partenariat est indispensable pour développer les communautés. C’est pourquoi, il a remercié les membres de l’association Bassari. Il a par ailleurs appelé tous les jeunes de la localité à s’inspirer des qualités de M Alpha Diallo en termes d’engagement, de transparence et d’honnêteté dans la réalisation de ce projet.

 62 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.