Kédougou : L’APR se prépare pour les prochaines échéances électorales

Les responsables de l’APR de Kédougou se sont retrouvés ce dimanche 12 mars 2017 en réunion au domicile de leur camarade Bélé Sow au quartier Dandé-Mayo. Au menu de cette rencontre, l’unité, la solidarité, la massification du parti.

Après une première réunion tenue chez Mme Aïssatou Aya Ndiaye, responsable politique de l’APR à Kédougou, une seconde au quartier Togoro, l’honneur est revenu à M Bélé Sow d’accueillir ses camarades et militants de l’APR à son domicile.

Cette réunion s’est déroulée en présence de M Lessény Sy, président du conseil départemental de Kédougou, Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye, conseillère économique, sociale et environnementale, Kikala Diallo, maire de la commune de Dindéfélo entre autres. Il faut également magnifier la présence de militantes venues de Fadiga et de Sinthiouroudji.

Tous les orateurs ont martelé la nécessité de travailler afin que le parti APR puisse rester un parti fort et uni.

« Je suis satisfait de la mobilisation des militants et des responsables de l’APR. C’est vrai que nous avions des problèmes au sein de l’APR. Nous sommes en train de travailler pour que tous les membres de la grande famille de l’APR avec notamment les partis alliés puissent se retrouver. C’est ce qui fait la vie d’un parti, les rencontres fréquentes. Il nous faut nous remobiliser pour préparer les échéances de juin 2017 puis celles de 2019. Il faudrait que l’APR puisse avoir une majorité écrasante à l’Assemblée nationale. Nous  allons tous nous aligner derrière le candidat qui sera investi pour les législatives » a témoigné M Bélé Sow.

Il faut dire par ailleurs que les militants ont recommandé aux responsables de l’APR de plaider auprès des responsables au niveau national afin que Kédougou puisse bénéficier de commissions supplémentaires pour l’obtention des pièces d’identité nationale et de cartes d’électeurs.

« Il est inconcevable que de vieilles personnes, des jeunes, de surcroit des militants puissent souffrir pour accéder à la seule commission d’établissement des cartes d’électeurs et des cartes d’identité nationale. Il y a encore des personnes âgées qui passent la nuit à la belle étoile devant le portal de la commission » a laissé entendre Bamba Laye Sidibé, un militant.

Face à cette situation, M Lessény Sy a demandé aux militants de s’armer de courage et de patience. Dans quelques jours, les conditions vont s’assouplir. La carte d’électeur reste la seule arme valable à la disposition des militants pour faire le bon choix. Nous trouvons que c’est nécessaire de nous retrouver d’échanger » a-t-il laissé entendre.

Il faut dire que Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye, doyenne, en fine politicienne, expérimentée, par ses largesses est en train d’œuvrer pour la bonne marche de l’APR à Kédougou. Les initiateurs de ces réunions de quartiers ont promis d’organiser un grand meeting le 25 mars prochain. La prochaine réunion se tiendra le 27 Mars 2017 à Kénioto puis dans les différents quartiers et localités.

 52 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.