Kédougou : Lancement d’un nouveau projet de lutte contre la malnutrition

Le paysage du développement local de Kédougou s’est enrichi d’un nouveau projet intitulé « Action féminine pour la nutrition » (AFNut). La cérémonie officielle de lancement s’est déroulée ce mercredi 11 Mai 2016 à l’auberge Thomas Sankara de Kédougou sous la présidence de M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, le sous-préfet de Bandafassi.

P1090860

Ce projet financé par l’Union Européenne suite à une requête de l’ONG belge ADG (Aide au Développement Gembloux) et de l’ONG COSPE (Coopération pour le développement des pays émergents).

Si l’ONG belge ADG met en œuvre des projets visant à améliorer la souveraineté alimentaire des populations, l’ONG COSPE intervient au Sénégal dans l’empowerment féminin, le renforcement économique et organisationnel des Unions Locales et OP, la valorisation des produits locaux et le renforcement des services de santé locaux.

Il faut dire que le projet AFNut se donne comme objectif global d’améliorer la résilience des populations vulnérables aux crises alimentaires et nutritionnelles. Il s’agira de façon spécifique d’augmenter la production et la consommation de produits locaux diversifiés et à haute valeur nutritive à travers l’accompagnement durable des ménages ruraux de la région de Kédougou.

Le choix porté sur la région de Kédougou pour abriter ce projet n’est point fortuit.

P1090879

« Kédougou est une région enclavée et l’orpaillage éloigne de plus en plus les hommes des exploitations familiales. L’accent sera mis sur les femmes afin qu’elles puissent améliorer la qualité de leur alimentation » a laissé entendre Mme Sandrine Leger, représentante au Sénégal de l’ONG COSPE (Coopération pour le développement des pays émergents).

Dans la région de Kédougou, le GIE Koba Club  qui dispose d’une connaissance approfondie des organisations de femmes existantes, des pratiques agricoles locales et du contexte spécifiques de la zone reste le premier interlocuteur du projet.

Pour cette première phase d’une durée de 3 ans (février 2016 à janvier 2019 ce projet interviendra dans les communes de Kédougou, Saraya et Tomboronkoto (région de Kédougou) du Sud est  du Sénégal.

C’est pourquoi, M Nfaly Camara, le maire de la commune de Tomboronkoto s’est réjoui de cette belle initiative avant d’exhorter les différents acteurs à s’impliquer dans la mise en œuvre du projet en vue de l’atteinte des résultats escomptés.

Compte- tenu de la multiplicité des projets intervenant quasiment sur les mêmes axes dans la zone, M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, le sous-préfet de Bandafassi a exhorté les uns et les autres à une mutualisation des ressources pour éviter les doublons.

A terme, le projet AFNut doit permettre aux familles de se nourrir mieux, en s’appuyant sur les femmes comme vecteurs de changement. Pour cela, il est articulé autour de 2 axes d’intervention principaux dont L’empowerment féminin au service de l’alimentation, de la nutrition, de la production et de la conservation des aliments. Le deuxième axe repose sur la diversification et la valorisation des productions agricoles centrées sur des aliments à haute valeur nutritive (maraîchage, petit élevage, fonio), selon une approche agro-écologique intégrée, pour la promotion de systèmes durables.

 69 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.