Kédougou : L’affaire CSTT-AO surgit à nouveau

Suite  aux nombreuses sorties de la coalition des organisations de la société civile de Kédougou  contre l’ancienne équipe de Moustapha Guirassy   qui a donné avis favorable « sous réserve » au projet d’implantation de la CSTTAO, le ton monte à nouveau à Kédougou. L’administration a ouvert des consultations citoyennes pour permettre aux populations de donner leurs avis.

C’est pourquoi, la coalition des organisations de la société civile de Kédougou  repris son bâton de pèlerin pour barrer la route à la CSTT AO. Elle avance comme arguments très clairs.

Un projet contraire à la vision de Macky Sall

DSC04921

«Nous n’accepterons jamais qu’on  arrache des terres cultivables aux producteurs qui ne vivent que d’agriculture au profit de la Compagnie Sénégalaise de Transport Transatlantique Afrique de l’Ouest (CSTTAO) qui va stocker des produits chimiques dangereux tels que le nitrate de plomb, le cyanure de sodium solide la soude caustique ,la chaux éteinte et de la chaux vive . C’est contraire à la vision du chef de l’Etat qui ne souhaite plus que les producteurs sénégalais importent du riz. Comment peut-on demander à des producteurs de retourner vers l’agriculture au même moment, on veut leur arracher des terres ? Et on veut empoisonner leurs terres cultivables avec des produits toxiques. Pourquoi, un dossier qui était déjà clos ? » s’indigne Mor Khouma, le coordonnateur de la coalition des organisations de la société civile de Kédougou.

Le rapport d’étude d’impact environnemental et social révèle un certain nombre d’informations qui exposeraient les habitants de la commune de Kédougou à de pires catastrophes. Dès la phase de réception, les principales activités qui seront menées au niveau de la plateforme tourneront autour de la réception, l’entreposage et la distribution de produits chimiques et de consommables en direction des sites miniers de la région de Kédougou et de la sous région ouest africaine.

Combattre ce projet assassin par tous les moyens

baril-de-perte-toxique-20765077canstock15962464

La coalition des organisations de la société civile de Kédougou est plus que jamais déterminée à combattre tous ceux qui de près ou de loin soutiennent ce projet d’implantation de la Compagnie Sénégalaise de Transport Transatlantique Afrique de l’Ouest (CSTTAO) dans la commune de Kédougou.

Comme stratégies du plan A, elle entend dérouler des émissions radiophoniques pour sensibiliser la population de la commune de Kédougou pour leur participation massive aux consultations citoyennes par rapport à ce projet d’implantation de  ce projet dans l’espace communale de Kédougou.

 65 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.