Kédougou : La vision du tourisme racontée aux acteurs

Les différents acteurs touristiques du Sud-Est viennent de prendre part à une journée de partage sur la vision et les orientations stratégiques du secteur touristique d’ici à l’horizon 2018.
Le Sénégal dispose d’une capacité en hôtellerie de 35 000 lits repartis dans 741 réceptifs hôteliers régulièrement installés. Ces réceptifs sont localisés autour des six pôles touristiques Dakar, petite côte, Delta du Saloum, Saint louis, Casamance, Sénégal oriental.
DSC04793
D’ici à l’horizon 2018, le Sénégal qui s’est fixé une vision et des orientations stratégiques, ambitionne de promouvoir un tourisme éthique, responsable, compétitif et contribuant durablement à son émergence économique. L’objectif global de la politique touristique est de permettre au pays d’atteindre le cap de 2 000.000 de touristes en 2018, avec un objectif intermédiaire de 1 500 000 en 2016.
Pour y parvenir, trois axes stratégiques sont retenus avec les objectifs suivants. Il s’agit du développement de l’offre touristique, la promotion touristique adaptée, et la réorganisation/réforme de la gouvernance. Pour réaliser ces objectifs, les acteurs touristiques envisagent de développer comme stratégies de disposer s’agira à l’horizon 2015 de capacités d’hébergement suffisantes et répondant aux normes et standards internationaux.
Pour cela, il faudra, dans un premier temps, assainir le segment hôtelier en régularisant d’ici à la fin 2016, 15000 lits, à raison de 5000 lits par an, rehausser le standard de formation de l’Ecole Nationale de Formation en Hôtellerie et créer deux centres régionaux de formation sur la petite côte et en basse Casamance et de mettre en place le crédit hôtelier .
Il s’agira à l’horizon 2018 d’exploiter une nouvelle offre de réceptifs touristiques(10000) issus de la mise en œuvre des programmes d’aménagement touristique des sites de point e de sirène, de Mbodiène et Saint-Louis en poursuivant les programmes sur les autres pôles non sans développer de nouvelles offres portant sur l’écotourisme, le tourisme religieux tout en poursuivant les projets de centres sous régionaux de formation.

 65 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.