echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 30

Kédougou : La fête régionale du fonio a été célébrée ce dimanche

 Le Réseau des Acteurs de la Filière Fonio (RAFF-Sénégal) a organisé ce dimanche 15 novembre 2020 la 11ème édition de la fête du fonio. Panel, exposition et dégustation de plats à base de fonio ont rythmé cette édition.

 

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

Cette 11ème édition de la journée du fonio a été organisée sous l’impulsion du RAFF-Sénégal. Le thème choisi est : « La Femme, leader de la filière Fonio : Un enjeu pour la sécurité alimentaire ». Une aubaine pour le PADAER.

« Nous ne pouvons entreprendre la sécurité alimentaire sans compter sur la femme qui est l’élément moteur dans le processus pour y accéder. C’est ce que le PADAER II a compris. C’est ce qui justifie notre accompagnement, c’est ce que le RAFF a bénéficié pour en arriver là. Nous comptons continuer ces appuis. Nous encourageons le RAFF à se professionnaliser. Nous allons promouvoir l’entreprenariat. Nous mettrons en place un hub de transformation » a confié M Babou Dramé, le Directeur du PADAER

Pour cette onzième édition, autorités administratives, élus locaux, acteurs de la filière fonio se sont mobilisés pour prendre part à cet important évènement.

« Si l’état actuel des connaissances nous permet d’affirmer que la région de Kédougou est quasiment le pôle le plus important de développement des différents maillons de la filière fonio au Sénégal passant de 839 tonnes sur 1500 tonnes en 2017 à 1700 tonnes en 2019. Il importe de poursuivre les efforts afin de mieux structurer la filière, notamment dans une vision de chaîne de valeurs agricoles.  Dès lors, la production nationale sénégalaise en fonio reste faible, fluctuante, atomisée, et se trouve confinée par ordre décroissant dans les 5 principales régions du pays à savoir : Kédougou, Tambacounda, Sédhiou, Kolda et Kaffrine. En effet, les productrices et producteurs sénégalais commercialisent en moyenne moins de 20% de leur propre fonio. En comparaison, la République de Guinée, pays limitrophe et premier producteur mondial, qui fournit environ plus 70 % du fonio commercialisé au Sénégal » a affirmé M Cheikh Guèye, Ingénieur Agronome/Environnementaliste, Coordinateur du RAFF-Sénégal

Il faut dire que l’ombre de feu M Mouhamadou Moustapha Sylla a plané encore dur l’organisation de cette 11ème édition de la journée du fonio. En tant que Manager principal de KEOH, M Sylla a été l’une des têtes pensantes de l’organisation de la fête du fonio à Kédougou. C’est avec beaucoup d’émotion que M Bakary Camara, le chargé de programmes à KEOH s’est rappelé de l’historique de cette fête annuelle tant attendue par la population de Kédougou.

Dans son allocution, M Tama Bindia, le poète du fonio, comme chaque année n’a pas manqué de chanter à nouveau les vertus de cette céréales de tous les cas.

Grâce à l’accompagnement de bonnes volontés et de différents partenaires comme le PADAER, la lionne du Niokolo, Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye a encore frappé plus fort en servant au public une variété de plats à base de fonio.

M Modou Mamoune Diop, l’adjoint au gouverneur chargé de Développement a encouragé les acteurs de la filière fonio à s’activer davantage dans la promotion du fonio.  Selon lui, le choix du thème est une façon de rendre hommage aux femmes. Une forte vulgarisation de ces produits pourrait nous faciliter l’atteinte de l’objectif du consommer local dans la région de Kédougou.

Le RAFF-Sénégal a déjà dégagé quelques perspectives.  Il s’agira de répondre à des commandes précises et contractualisées de fonio brut ou décortiqué, ou précuit ou même de la farine de fonio pour les boulangers par exemple, en consolidant une filière économique rentable, solidaire, juste et équitable pour toutes les parties prenantes d’une part et, en favorisant un projet de développement social et économique intégré d’autre part

Print Friendly, PDF & Email