echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 39

Kédougou : La COSYDEP met en place un observatoire de l’Education

La chambre de commerce d’agriculture et d’industrie de Kédougou a abrité ce lundi 21 décembre 2020 une réunion de mise en place d’un observatoire de l’Education. M Amadou Welliba Diallo a été porté à la tête de l’observatoire.

Chaque année, compte tenu de l’importance du secteur de l’Education dans la quête de l’émergence de notre pays, le Sénégal, autorités et partenaires y injectent beaucoup d’argent à travers différents projets ou programmes tels que le PAQUET.

Hélas, malgré tous ces fonds injectés, le secteur de l’Education nationale tarde encore à voir le bout du tunnel. L’école est souvent en proie à toutes sortes de crises semant une instabilité chronique décriée par l’opinion publique. C’est en ce sens que la COSYDEP, dans une démarche proactive a décidé de mettre en place un observatoire de l’Education dans toutes les régions du Sénégal dont Kédougou.

Cette structure inclusive et participative aura comme objectifs de contribuer à la consolidation du programme d’amélioration de la qualité et de l’équité et de la transparence (PAQUET), d’apporter des solutions à l’instabilité dans l’espace scolaire, d’améliorer la qualité de l’éducation grâce à l’institutionnalisation d’une culture du dialogue entre les différents acteurs.

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

Les participants à cette rencontre ont salué à sa juste valeur cette initiative de la COSYDEP non sans faire des propositions ou des recommandations.

A Kédougou, M Amadou Welliba Diallo a été porté à la tête de cet observatoire pour en assurer la coordination régionale.

 « Je connais les charges qui m’attendent. Ce n’est pas la première fois que je travaille dans le milieu éducatif. Je promets de ne pas décevoir. Je suis âgé de 70 ans mais je vais continuer à œuvrer pour le secteur de l’éducation. L’observatoire va travailler sur plusieurs cas notamment sur le manque d’enseignants, des élèves de parents démunis qui ne peuvent pas couvrir leurs frais de scolarité. J’encouragerai les enseignants qui cherchent coûte que coûte à fuir la région de Kédougou à rester. Nous discuterons également sur la problématique de l’Etat civil, sur la gestion des conflits dans le milieu scolaire » a-t-il confié

Ce choix porté sur M Welliba Diallo découle d’une réelle volonté de la coordination régionale de la COSYDEP d’impliquer tous les acteurs dans cette quête permanente de la transparence dans la gestion, de la recherche de la qualité et d’un climat apaisé dans le système éducatif sénégalais.

« Pourtant la COSYDEP a toutes les compétences pour diriger cet observatoire mais elle a jugé nécessaire   de mettre en avant l’inclusion afin de de mettre tous les acteurs qui s’intéressent à ces sujets de transparence, de gestion des conflits en milieu scolaire en synergie. Certainement au niveau de cet observatoire nous parlerons des questions d’état civil, d’abandon scolaire et autres sujets qui intéressent notre région en matière d’éducation » a confié M Souleymane Diallo, Coordonnateur régional de la COSYDEP.

Dans les prochains jours, l’observatoire régional de l’Education procédera à l’élaboration d’un plan d’Action.

Print Friendly, PDF & Email