Kédougou : La commune de Dindéfélo accueille la CONAFE

La coalition nationale des associations et Ong en faveur de l’enfant (CONAFE)/Kédougou a démarré ce vendredi 28 novembre 2014 une session de formation au profit des élus du conseil municipal de Kédougou pour une budgétisation sensible aux droits de l’enfant.

DSCN9764

Ce vendredi 28 novembre 2014, Dindéfélo a été le point de convergence de l’ensemble des élus et chefs de village de la commune. Ils se sont mobilisés pour prendre part à cet atelier organisé en faveur de la protection des droits de l’enfant, une couche très  vulnérable.

Raison suffisante pour que la cérémonie d’ouverture offre une occasion à M Dialiba Tandian, manager général de KEOH, par ailleurs point focal de la CONAFE/Kédougou de donner quelques précisions importantes.

« Dans le cadre de la promotion de l’enfance, pendant ces trois jours, nous allons échanger et partager avec les élus de la commune. Nous allons voir ensemble comment prendre en charge les droits de l’enfant dans la commune en votant le budget. Nous allons décliner des stratégies pour lutter contre toutes les violations des droits de l’enfant, voir comment sauver les droits de l’enfant les plus bafoués dans cette zone » a-t-il indiqué.

DSCN9763

Les organisateurs de cet atelier visent comme objectifs  de renforcer et /ou consolider les connaissances des élus sur les droits de l’enfant, la décentralisation, la planification et la budgétisation sensible à l’enfant, amener les élus et autres acteurs à mieux comprendre les notions de protection, la participation et de bien être des enfants, accompagner les élus à identifier les besoins prioritaires des enfants et à positionner les droits de l’ enfant, à identifier les besoins prioritaires des enfants et à positionner les droits de l’enfant dans les lignes budgétaire.

Il s’agit également d’amener les élus à prendre des engagements concrets pour l’intégration de lignes budgétaire spécifiques à la protection des enfants dans leurs localités.

M Mouhamadou Moustapha Thiandoum, le sous -préfet  de Bandafassi salué cette initiative de  la CONAFE et remercié l’AEMO. Il a par ailleurs exhorté  tous les participants à accorder plus d’attention à l’atelier.

« Cet atelier de formation dans la commune nous donne une occasion de discuter sur les rôles et les responsabilités des élus. La CONAFE et la commune de Dindéfélo veulent bien travailler en synergie pour la protection de l’enfant. C’est pour cela nous aujourd’hui notre vision et de bien écouter pour bien faire passer l’information pour une meilleure protection de l’enfance » a-t-i laissé entendre.

Il faut dire que depuis 2011, la CONAFE a engagé avec ses partenaires un plaidoyer pour une plus grande prise en compte des droits de l’enfant dans les politiques publiques et programmes de développement initiés par les acteurs en particuliers l’Etat et ses démembrements.

 52 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.