echosdescollines.com

Today view: 3 - Total View: 12

Kédougou :Fièvre jaune, 95% de la population sera vaccinée.

En prélude au démarrage de la campagne de riposte contre la fièvre jaune, les acteurs locaux ont pris part à une journée d’orientation, ce samedi 07 février 2021 au centre de santé de Kédougou.

Face aux membres des Organisations Communautaires de Base (OCB), aux acteurs de la presse locale et aux leaders religieux, Dr Fodé Danfakha, le médecin Chef du District sanitaire de Kédougou a partagé le maximum d’informations. Il a débuté son exposé en rappelant le contexte qui justifie l’organisation de cette campagne dans les régions de Kédougou et de Tambacounda.

«Les 4 cas de fièvre jaune ont été confirmés dans la période du 29 octobre au 16 novembre 2020 dans le même district de Kidira. Dans la même période, la région de Kédougou a enregistré 2 cas confirmés de fièvre jaune dans les districts de Kédougou et de Saraya. Les conditions climatiques, la proximité de Kédougou et de Tambacounda du Mali et de la Guinée Conakry qui ont connu des épidémies de fièvre jaune sont des facteurs de propagation de la maladie .C’est ce qui nous mène à l’organisation d’une campagne de riposte qui va débuter du 15 au 24 février 2021 » » a confié Dr Danfakha.

Il reviendra à la charge pour ajouter :«Cette rencontre sert de cadre d’échanges pour mettre en œuvre un plan de communication adapté inclusif et participatif afin de pouvoir convaincre le maximum de gens à aller se faire vacciner durant la période indiquée pour la campagne. L’objectif de cette campagne est de vacciner 95 % de la population. Sont concernées par cette campagne de vaccination toute la population sauf les femmes enceintes et les enfants âgés de moins de 9 mois ».

Toutefois, il a précisé que ce vaccin n’a rien à avoir avec celui de la COVID-19. C’est pourquoi, les acteurs, leaders d’opinion, OCB, organes de presse sont appelés à déployer des stratégies de communication adaptées afin de déconstruire toutes les fausses croyances autour du vaccin contre la fièvre jaune en cette période de pandémie de la COVID-19.

Print Friendly, PDF & Email