Kédougou : Education, la COSYDEP prône une école de la réussite

18 écoles de l’inspection de l’Education et de la formation de Kédougou ont pris part ce lundi 26 janvier 2015 à un atelier de renforcement de capacités sur le projet « Ecole, amie des enfants, amie des jeunes filles ». Au Sénégal en général et particulièrement dans le département de Kédougou, pour diverses considérations beaucoup d’enfants sont laissés en rade par le système éducatif. Raison suffisante pour la Coalition des Organisations en Synergie pour la défense de l’Education Publique (COSYDEP) mette en œuvre son projet « Ecole, amie des enfants, amie des jeunes filles » pour donner une chance égale à tous les enfants.

LOMLUKKNBLDSC08197

 

Le temps de cet atelier facilité par l’inspecteur Mamoudou Oumar Guèye, pour que les directeurs et membres des Comités de Gestion des Ecoles ciblées s’approprient les concepts de ce projet. Une approche centrée sur l’apprenant « Dans l’approche école, amie des enfants c’est l’enfant qui est au centre à travers l’enseignement et l’apprentissage. Pour que l’élève en tire profit il faut que les enseignements soient efficaces. Il y a cinq dimensions dans l’approche. L’école doit respecter les droits de l’enfant, être inclusive, sensible au genre, sain, sécurisant et protecteur, performant et efficace avec une communauté engagée » a soutenu l’inspecteur Mamoudou Oumar Guèye, adjoint à l’IEF de Kédougou.

LOMLUKKNBLDSC08196

« Il faut s’occuper de tous les enfants exclus de l’école, aller les chercher, les encourager à s’inscrire, les pauvres les riches, urbains ou ruraux, les exclus ou minoritaires, les aider à s’inscrire à l état civil. Les tenues scolaires permettent de masquer la différence entre les enfants de riches et les autres. L’essentiel c’est de se donner la main pour prendre en charge ces aspects dans nos écoles. L’école inclusive prend en charge tout le monde ».

Une école sensible au genre

« Toute école qui se dit école amie des enfants doit permettre l’égalité des chances pour les filles et les garçons, éliminer les stéréotypes dans les apprentissages, l’utilisation des matériels pédagogiques, et dans l’organisation et la gestion interne de l’école ».

Une communauté engagée

« Une école, amie des enfants se reconnait à travers l’engagement de la communauté scolaire. Il s’agit d’amener la communauté à s’engager. Pour cela, il faudra d’abord impliquer la communauté, l’encourager à la participation, .Enfants et parents d’élèves, enseignants, tout le monde s’engage dans tous les aspects du processus ».

Une école saine protectrice et sécurisante

« On doit se préoccuper également de la santé de l’enfant tant sur le plan physique, émotionnel que nutritionnel. Tous les enfants doivent apprendre dans un environnement sain, sécurisé protégé et sans violence ».

Pour une école performante et efficace

« Les membres de l’équipe pédagogiques doivent également travailler efficacement pour que tous les enfants réussissent. Pour cela, il faut une entente, le respect des horaires, du règlement intérieur, des échanges permanents entre les membres de l’équipe pédagogique ».

Il n’est pas exclu le rôle social du directeur qui est aussi d’assister élèves ou enseignants en situation difficile. Les participants ont également eu droit à un rappel sur la mise en place et le fonctionnement des organes de gestion notamment les Comités de Gestion des Ecoles (CGE).

 60 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.